IMG
Les thèmes définissant la prochaine décennie d'investissement selon Aberdeen

Une nouvelle analyse des tendances économiques à long terme réalisée par l’équipe multi-assets d’Aberdeen Asset Management préconise que les investisseurs devraient rejeter les modèles traditionnels d’allocation d’actifs actions/obligations au profit de ceux affichant une allocation beaucoup plus élevée en faveur d’investissements alternatifs.

Le rapport de l’équipe, intitulé "Long term Investment Outlook", soutient que les rendements des obligations gouvernementales devraient être extrêmement faibles au cours de la prochaine décennie: aujourd’hui par exemple les rendements des emprunts d’Etat britannique (Gilts) ont peu de chances de générer une rémunération supérieure à 1% par an[1]. Dans le même temps, les performances des actions devraient être modestes par rapport au passé récent, en particulier sur les marchés où les valorisations sont élevées.

Les marchés d’actions sont confrontés à des vents contraires, comme la détérioration de la démographie, la faible productivité et la fin du boom du crédit en Chine. La réduction du marché du crédit en Chine devrait peser sur sa propre croissance mais aussi sur l’économie mondiale. Les marchés développés auront du mal à compenser ce manque à gagner en raison de la diminution des populations en âge de travailler et d’une faible augmentation de la productivité.

Les faibles rendements des obligations gouvernementales sont le résultat mathématique de l’environnement actuel de taux bas provoqués par un profond déséquilibre structurel lié à la surabondance d’épargne au niveau mondial.

Les taux d’intérêt pourraient augmenter légèrement, mais il est peu probable qu’ils reviennent aux niveaux précédemment considérés comme normaux.

Craig Mackenzie, stratégiste d’investissement senior ajoute: «Il existe encore des opportunités sur les marchés actions: le cycle économique européen a enfin une certaine dynamique et les marchés émergents sont encore relativement bon marché. Cependant, certaines des meilleures opportunités se trouvent sur des actifs alternatifs. Nous pensons que la dette de pays émergents libellée en monnaie locale peut offrir des rendements de 6%[2]. Les gouvernements des marchés émergents ont appris du passé et leurs croissances économiques sont désormais plus prudentes. Des rendements attractifs sont également susceptibles d’être trouvés pour des investissements dans des infrastructures routières, des hôpitaux et des parcs éoliens.»

L’analyse conclut que les investisseurs multi-actifs devront repenser leur allocation d’actif. Craig Mackenzie ajoute: «Les actions et les obligations continueront d’être essentielles pour les portefeuilles de nombreux investisseurs. Mais cet environnement est peu propice aux modèles traditionnels 60:40 d’allocation d’actifs (actions/obligations). Depuis des décennies, les investisseurs ont combiné les actions avec des obligations d’État afin d’obtenir des portefeuilles diversifiés. Cela a très bien fonctionné lorsque les obligations d’État généraient un rendement de 6%, mais cela ne fonctionnera plus avec des rendements de 1%[3]. Combiner des actions avec un mix diversifié d’actifs alternatifs affichant des rendements supérieurs semble susceptible d’offrir aux investisseurs de meilleurs résultats».

Le rapport "Long term Investment Outlook" est publié deux fois par an par Aberdeen. Cette publication est une analyse détaillée portant sur les tendances de l’économie et de l’investissement qui influenceront les décisions d’investissement au cours des cinq à dix prochaines années. Il s’appuie sur l’expertise des équipes mondiales Global Solutions et Diversified Multi-Assets de la société, qui gère environ 90 milliards de livres en fonds multi-actifs au 31 mars 2017. Cette étude est partagée avec les clients multi-actifs depuis de nombreuses années mais sera désormais diffusée auprès d’un public plus large deux fois par an.

Next Finance 28 juin
Notes

[1] Source of forecast returns, Aberdeen Asset Management Long-term Investment Outlook, June 2017

[2] Source of forecast returns, Aberdeen Asset Management Long-term Investment Outlook, June 2017

[3] Source of forecast returns, Aberdeen Asset Management Long-term Investment Outlook, June 2017

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique