IMG
Les rendements des hedge funds atteignent en 2016 un plus haut de trois ans

L’indice Preqin All-Strategies Hedge Fund a affiché un rendement de 7,40% en 2016, marquant la meilleure année de performance pour l’industrie depuis 2013 et multipliant par plus de trois fois les gains réalisés en 2015 (+2,03%).

Article aussi disponible en : English EN | français FR

L’indice Preqin All-Strategies Hedge Fund a affiché un rendement de 7,40% en 2016, marquant la meilleure année de performance pour l’industrie depuis 2013 et multipliant par plus de trois fois les gains réalisés en 2015 (+2,03%). Malgré la volatilité du début d’année qui a causé certaines difficultés en termes de performance, les hedge funds ont su rebondir par la suite en affichant des rendements positifs lors des neuf dix derniers mois de l’année. Cette forte période de performance leur a permis de voire leurs rendements annualisés sur trois ans se situer à 4,83%, tandis que leurs gains annualisés sur cinq ans atteignent 7,47%.

Dans le détail, les stratégies Event Driven ont enregistré une progression à deux chiffres de +12,47% en 2016. Cela marque un net contraste par rapport à l’année précédente où cette stratégie avait été la seule à subir des pertes (-0,78%).

Globalement, l’an dernier, toutes les principales stratégies alternatives ont affiché des rendements positifs, seuls les fonds de valeur relative ont vu leur rendement de 2016 (+4,74%) ne pas dépasser celui de 2015 (+5,65%).

Autres faits importants en termes de performance:

  • Les fonds de «petite taille» affichent les gains plus élevés: selon les classifications Preqin[1], les hedge funds les plus modestes ont été les plus rentables en 2016. Les hedge funds «émergents» et les «petits» hedge funds ont enregistré des gains de respectivement 8,18% et 6,40% en 2016 contre 5,53% et 4,63% pour les catégories moyenne et large taille
  • Les gains des fonds nord-américains se redressent: après avoir réalisé un gain de 0,45% en 2015, les hedge funds spécialisés sur l’Amérique du Nord ont enregistré un rendement de 10,20% en 2016. Les progressions sont moindres pour les fonds se concentrant sur l’Europe (+ 2,89%) et la région Asie-Pacifique (+ 1,68%) mais si ceux spécialisés sur l’Amérique latine et les marchés émergents ont bondi de 9,96%.
  • Les fonds discrétionnaires se portent bien: ils ont enregistré un rendement de 7,51% en 2016, soit une amélioration de 2,51% par rapport aux gains réalisés en 2015. En revanche, les fonds systématiques ont vu leur performance passer de 5,46% en 2015 à 4,44%.
  • Les CTA souffrent: malgré un bon début d’année, les CTA n’ont pas bénéficié de vents porteurs en 2016 et ont progressé 0,91% sur l’année. Cela représente une amélioration par rapport à la progression de +0,15% enregistrée en 2015, mais cela reste très loin des rendements à deux chiffres de 2014.
  • Les fonds de fonds perdent du terrain: ils ont enregistré cinq mois de pertes en 2016 et ont rapporté un gain mensuel supérieur à 1% uniquement en juillet dernier. Ainsi, leur rendement annuel ressort à -0,25% en 2016, soit leur performance la plus basse depuis 2011, année où ils avaient enregistré des pertes de 3,98% sur l’année.

Selon Amy Bensted - Responsable des produits Hedge Fund, Preqin «2016 a montré que les fonds spéculatifs ont réussi à oublier leurs difficultés de 2015 et à afficher leur meilleure performance depuis 2013. Au premier trimestre, la peur liée à l’économie chinoise puis le vote Brexit à la fin du deuxième trimestre et enfin l’élection présidentielle américaine au quatrième trimestre ont donné le la en 2016, et même s’il y a eu des pertes importantes, la volatilité associée à ces événements a offert aux hedge funds des opportunités pour générer des rendements significatifs. En ce qui concerne 2017, les conséquences continuelles de ces événements géopolitiques resteront probablement des déterminants clés de la performance de l’industrie.

Malgré l’amélioration marquée de la performance, les gérants de hedge funds seront conscients qu’au cours de ces dernières années, les rendements restent inférieurs aux autres classes d’actifs et aux indices boursiers. Cela est particulièrement pertinent pour certains investisseurs de haut vol qui ont annoncé la réduction ou la suppression des hedge funds au sein de leur portefeuille. En conséquence, les gérants alternatifs seront désireux de soutenir l’élan positif de la fin de l’année 2016 pour prouver qu’ils sont capables de générer des performances non corrélées, tout en étant protégés à la baisse».

Next Finance 27 janvier

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] Classification: Emergent (less than $100M); Petit ($100-499M); Moyen ($500-999M); Large (>$1Md)

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique