IMG
Les particuliers prêtent 500.000 € au Groupe Le Relais, le leader français du recyclage textile

Le Relais, la SCOP leader du recyclage textile en France, a fait appel au crowdlending (prêt participatif) à hauteur de 500.000€ via Look&Fin. Le choix du prêt participatif pour se financer correspondait aux valeurs de cette ‘entreprise d’utilité sociale’ détenue à 66% par plus de 2000 salariés, dont 30% en réinsertion sociale...

Le Relais, la SCOP leader du recyclage textile en France, a fait appel au crowdlending (prêt participatif) à hauteur de 500.000€ via Look&Fin. Le choix du prêt participatif pour se financer correspondait aux valeurs de cette ‘entreprise d’utilité sociale’ détenue à 66% par plus de 2000 salariés, dont 30% en réinsertion sociale. Un succès, puisque la collecte a été bouclée en ligne en moins d’une minute.

Le Relais, un acteur à but socio-économique

Le Relais, né en 1985 du Mouvement Emmaüs, est une coopérative avec un mode de gouvernance à but social, conciliant emploi et rentabilité. Basé dans les Hauts de France, il commercialise des vêtements de seconde main sous différentes formes (en gros, en détail ou transformés) après les avoir collectés et triés.

Il emploie des personnes en situation de «grande exclusion» (30% des emplois sont des contrats d’insertion) et les salaires sont plafonnés (rapport maximum de un à trois entre les employés et le PDG). Le Groupe, qui se finance auprès de ses salariés et de particuliers, leur a ainsi reversé en 2018, 50% de ses bénéfices annuels.

A fin 2017, les parts de marché du Groupe Le Relais en France étaient estimées à 68% pour les activités de collecte (soit la collecte de plus de 140.000 tonnes par Les Relais et les partenaires du Groupe) et à 44% pour les activités de tri (soit le tri de plus de 83.000 tonnes par Les Relais), faisant du Groupe un acteur incontournable du recyclage textile sur le plan national. Il a réalisé sur l’activité textile un chiffre d’affaires combiné de 98,6 millions € en 2017.

Une prise de conscience sur le gaspillage vestimentaire

Les Français semblent aujourd’hui prendre conscience de l’importance du gaspillage textile qui a des conséquences à la fois sociétales (produire toujours plus et à plus bas coût) mais aussi environnementales (pollution liée à la production textile, utilisations de produits toxiques, décharges…). Ainsi, en France, un adulte achète en moyenne 30 kg de textile par an mais seuls 2,5 kg par an et par personne sont recyclés.

Cette prise de conscience sur l’importance du recyclage textile s’illustre par l’augmentation des volumes de vêtements de seconde main déposés auprès des centres de tri: 3,4kg de textiles usagés par habitant ont été collectés en 2017 contre 1,9kg en 2009.

Doubler la capacité de tri en 5ans: le plan de développement ambitieux engagé par Le Relais

Pour répondre aux enjeux environnementaux de demain, le Groupe Le Relais s’est engagé dans un plan de développement ambitieux pour doubler sa capacité de tri en 5 ans. Pour mener à bien ce programme de développement, le groupe Le Relais s’est entouré de partenaires financiers public et privés partageants son engagement et sa vision.

Le groupe Le Relais a ainsi obtenu un prêt auprès de Bpifrance et de FINORPA, (1 million d’euro chacun) complétés par un prêt de 500.000 € octroyé par la foule via Look&Fin. Ces derniers ont ainsi prêté leur épargne au Groupe tout en bénéficiant d’une assurance souscrite auprès d’Atradius qui leur garantit à 100% leur capital investi pour la contribution participative à hauteur de 500.000€.

Pierre Duponchel, Fondateur et président du Groupe Le Relais explique le choix du prêt participatif: «J’ai eu envie de tester le prêt participatif car cette solution alternative rejoint les valeurs de notre groupe. Je me suis tourné vers Look&Fin car cette plateforme a accompagné plusieurs projets avec succès dans notre région. Je suis heureux de constater que sa communauté de prêteurs se soit mobilisée si rapidement, preuve qu’elle aussi, nous soutient dans notre action».

Les résultats de ce plan de développement portent déjà leurs fruits, puisqu’en 2018, c’est 99% des vêtements de seconde main qui ont été valorisés par le Groupe Le Relais: 58% ont été réutilisés et 41% ont été destinés au recyclage et la valorisation énergétique.

Next Finance 10 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique