IMG
Les investisseurs européens préfèrent les fonds obligataires et évitent les fonds d'actions américaines

Dernier rapport Morningstar sur la collecte: en avril, les investisseurs européens ont plébiscité les fonds obligataires et fui les fonds d’actions américaines...

Les fonds ouverts domiciliés en Europe ont connu une collecte nette supérieure à la moyenne, atteignant 6,1 milliards d’euros en avril. Les fonds obligataires ont été de loin les plus prisés, avec une collecte nette de 25 milliards d’euros. Les fonds d’allocation ont pris la deuxième place, avec une collecte nette de 10,4 milliards d’euros.

Parmi les plus importants fonds ouverts domiciliés en Europe, le PIMCO GIS Income s’est distingué en termes de collecte en avril, puisqu’il a recueilli près de 90% de la collecte dans la catégorie des fonds flexibles internationaux. À l’inverse, la version britannique du fonds SLI GARS a connu une décollecte de 720 millions d’euros, après une piètre performance depuis 2016.

Le rapport Morningstar sur la collecte d’avril 2017 montre également que:

  • Les fonds obligataires ciblant les marchés émergents ont été très demandés. Ceux libellés en devises fortes ont enregistré une collecte de 3,9 milliards d’euros. C’est la deuxième collecte mensuelle la plus importante de la catégorie depuis sa création;
  • Les fonds qui détiennent généralement des positions importantes sur la dette gouvernementale en euro, offrant des rendements faibles, ont connu plusieurs phases de volatilité ces derniers mois, avec une décollecte importante;
  • Les fonds français ciblant les grandes capitalisations ont fait l’objet de décollectes avant les élections présidentielles alors que les investisseurs, inquiets d’une possible victoire de Marine Le Pen, la candidate du Front National, privilégiaient probablement les actifs plus sûrs;
  • Les sept catégories de fonds d’actions américaines ont connu une décollecte nette. Au sein des grandes capitalisations, la décollecte atteint 600 millions d’euros pour les fonds «value» et 560 millions d’euros pour les valeurs «growth»;
  • En termes de collecte, PIMCO a occupé la première place du classement (4,4 milliards d’euros), talonné par BlackRock (4,2 milliards d’euros) puis UBS (1,8 milliard d’euros).

Pour Ali Masarwah, rédacteur en chef de Morningstar Allemagne, «la collecte dans les fonds d’actions ouverts en avril a été répartie de manière équilibrée entre les produits actifs et passifs, exception faite des ETF. Si la croissance organique des fonds d’actions passifs a été bien plus dynamique, la demande de fonds d’actions actifs n’a toutefois pas été négligeable en avril, si l’on tient compte des fortes décollectes enregistrées par ces produits depuis début 2016.»

Next Finance 13 juin
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique