IMG
Les encours des fonds de capital-investissement (Private Equity) spécialisés sur les marchés émergents dépassent les 500 milliards de dollars

Les actifs sous gestion des fonds de capital-investissement spécialisés sur les marchés émergents sont passés de 254 à 564 milliards de dollars entre fin 2010 et septembre 2016.

Les encours des fonds de capital-investissement spécialisés sur les marchés émergents ont augmenté à un rythme soutenu ces dernières années. A fin septembre 2016 (les dernières données disponibles), leur montant total était de 564 milliards de dollars, soit un niveau multiplié par six en 10 ans et plus du double de celui affiché fin 2010 (254 milliards de dollars).

Parallèlement, les distributions de capital reversées aux investisseurs ont dépassé les appels en capital depuis le début de 2015 et les flux de capitaux nets ont totalisé 13 milliards de dollars au cours des trois premiers trimestres de 2016.

Faits marquants concernant le capital-investissement sur les marchés émergents:

  • Ces fonds ont vu leurs encours augmenter à un taux de croissance annuel moyen de 21% au cours de la dernière décennie, passant de 93 à 564 milliards de dollars de décembre 2006 à septembre 2016.
  • Parallèlement, les distributions faites aux investisseurs ont dépassé les appels de capital de 7 milliards de dollars en 2015 et de 13 milliards de dollars entre le premier trimestre et le troisième trimestre 2016.
  • Malgré ces chiffres, les fonds de capital-investissement dans les pays émergents représentent une part décroissante de l’activité mondiale au cours de ces dernières années.
  • En proportion, les collectes de fonds spécialisés sur les pays émergents ont atteint un pic en 2011 avec 51% de fonds fermés et 40% du capital global. Cela a diminué d’une année à l’autre en 2016 car ils représentaient alors 20% des fermetures de fonds et 12% du capital total levé.
  • Par type de fonds de capital-investissement, les fonds de capital-risque, rachat et croissance ont levé des niveaux de capital similaires depuis 2008 (respectivement 128, 174 et 188 milliards de dollars). Cependant, deux fois plus de fonds de capital-risque ont été clôturés (1 511) par rapport aux fonds de croissance (842).
  • Parmi les marchés émergents, la majorité de l’activité se concentre sur la Chine. La région regroupe 883 gestionnaires de fonds de capital-investissement et 224 investisseurs pour cette classe d’actifs.
  • De même, les fonds spécialisés sur la Chine ont levé 441 milliards de dollars depuis le début de 2008, contre 45 milliards de dollars pour les fonds ciblant l’Amérique latine qui représente le deuxième plus important marché.
  • A l’avenir, un cinquième des investisseurs mondiaux ont indiqué avoir l’intention d’accroître leur allocation au capital-investissement sur les marchés émergents en 2017. Seuls 5% d’entre eux ont indiqué qu’ils avaient l’intention de diminuer leur exposition au profit d’autres régions.

Christopher Elvin, responsable des produits de capital-investissement a déclaré: «L’industrie du private equity dans les marchés émergents est confrontée à une série de défis qui peuvent parfois être très différents de marchés plus développés comme l’Europe et l’Amérique du Nord. En effet, le ralentissement de la croissance et l’augmentation de la dette en Chine, le bouleversement politique et économique au Brésil, au Venezuela et en Argentine, et l’instabilité en Europe de l’Est et au Moyen-Orient accroissent la pression sur les intervenants du monde du private equity dans ces régions.

Cependant, il ne faut pas oublier le succès de cette classe d’actifs qui a doublé de taille au cours des six dernières années. Sa performance robuste et les récents flux de capitaux nets des investisseurs ont prouvé que les véhicules spécialisés sur les marchés émergents peuvent offrir un réel retour sur investissement. Même si moins d’investisseurs considèrent les marchés émergents comme ceux présentant les meilleures opportunités par rapport à l’Europe ou à l’Amérique du Nord, la forte performance des fonds spécialisés sur ces pays pourrait néanmoins changer la donne au cours des prochains trimestres».

Next Finance 28 juillet

Voir en ligne : Private Equity in Emerging Markets report

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique