IMG
Les actifs des plus grands gestionnaires de fonds mondiaux franchissent pour la première fois la barre des 80 000 milliards USD

En 2016, le total des actifs sous gestion des 500 premiers gestionnaires d’actifs au monde a augmenté pour atteindre 81 200 milliards USD, soit une hausse de 5,8% par rapport à 2015, selon les derniers chiffres de l’étude Global 500 publiée par Willis Towers Watson.

Selon l’étude, qui se fonde sur des données allant jusqu’à fin 2016, les actifs sous gestion des gestionnaires nord-américains ont augmenté de 7,7% sur la période, pour s’établir désormais à 47 400 milliards USD. Les actifs gérés par des gestionnaires européens, y compris au Royaume-Uni, ont quant à eux progressé de 2,8%, représentant ainsi 25 800 milliards USD. Cela étant, les sociétés situées au Royaume-Uni ont vu leur encours sous gestion s’éroder pour la deuxième année consécutive, reculant à 6 300 milliards USD, soit une baisse de 4,5% en 2016.

Même si la majorité des actifs(1) (78,4%) sont toujours gérés de manière active, leur part a néanmoins reculé par rapport à l’année précédente (79,7%), car la gestion passive continue de gagner du terrain.

Pierre Wendling, Consultant senior de l’activité Investissement chez Willis Towers Watson France: «Ce retour de la croissance des actifs mondiaux au total est encourageant et donne à penser que les gestionnaires ont réussi à attirer les investisseurs en leur proposant des solutions innovantes permettant de générer des rendements ajustés au risque supérieurs. Si les actifs bénéficiant d’une gestion passive restent nettement minoritaires par rapport aux actifs sous gestion active, leur part a toutefois augmenté de 16,5% à 21,6% au cours des cinq dernières années. Cette tendance devrait continuer d’exercer des pressions à la baisse sur les structures tarifaires traditionnelles, notamment parmi les gestionnaires actifs soucieux de rester compétitifs et de maximiser leurs valeurs ajoutées pour les investisseurs.»

Les actifs des 20 premiers gestionnaires ont progressé de 6,7%, pour atteindre 34 300 milliards USD contre 26 000 milliards USD dix ans plus tôt et 20 500 milliards USD en 2008. La part des actifs totaux gérés par ces 20 premiers gestionnaires a augmenté pour la troisième année consécutive, passant de 41,9% en 2015 à 42,3% à fin 2016. L’étude révèle cependant que les 250 gestionnaires les moins importants ont affiché un taux de croissance supérieur de leurs actifs sous gestion qui ont progressé de 7,3% par rapport à 2015.

Comme les années précédentes, les actions et les obligations se taillent la part du lion, avec 78,7% des actifs totaux(1) (44,3% pour les actions et 34,4% pour les obligations), soit une hausse totale de 3% sur 2016. Confirmant la forte progression enregistrée en 2015, les actifs(1) alternatifs ont affiché une croissance 5,1% à fin 2016, suivis de près par les actions (+4,1%).

Pierre Wendling: «Les fonds alternatifs continuent de bénéficier d’une popularité toujours plus grande avec des investisseurs demeurant sous pression pour trouver des moyens efficaces de diversification dans un environnement où les rendements attendus des classes d’actifs traditionnelles sont plus faibles. Ces stratégies s’accompagnent souvent d’une plus grande complexité et nécessitent d’adopter une gestion des risques renforcée. Nous y voyons un lien avec la croissance des actifs gérés par les gestionnaires figurant dans la deuxième moitié du classement, ce qui indique que les investisseurs privilégient des sociétés d’investissement de plus petite taille dotées de compétences spécialisées en matière d’investissement.»

«Notre étude a également mis en évidence une sensibilisation à l’investissement durable: 78% des sociétés interrogées font état de l’intérêt croissant de leurs clients pour ces types de stratégies qui font partie des différents moyens que ces sociétés continuent d’explorer pour offrir une valeur ajoutée à leurs clients», précise Pierre Wendling.

Si BlackRock conserve pour la huitième année consécutive sa première place au classement, il ressort de notre étude que parmi les sociétés ayant le plus progressé au classement des 50 plus grands gestionnaires d’actifs au cours des cinq dernières années figurent Dimensional Fund Advisors (+31 [76→45]), Affiliated Managers Group (+20 [52→32]), Nuveen (+16 [36→20]), New York Life Investments (+15 [55→40]) et Schroder Investment Management, (+15 [59→44]).

Les 20 plus grands gestionnaires d’actifs mondiaux
Classement en fonction du total des actifs sous gestion, en millions USD, au 31 décembre 2016

Next Finance 6 novembre
P.-S.

(1) Sur la base d’un sous-ensemble de gestionnaires d’actifs figurant dans le classement 2016 qui ont communiqué des données pertinentes pour toutes les années depuis 2012.

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique