IMG
Le marché du CAT bonds reste dynamique

Face à la multiplication des catastrophes naturelles en 2017, le marché des CAT bonds continue de se développer. Malgré des performances récentes en baisse, les encours, mais aussi les émissions ont atteint des niveaux record à fin 2017.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Entre août et octobre 2017, plusieurs ouragans très violents se sont succédés dans les Caraïbes et aux Etats-Unis (Texas et Floride) notamment Harvey, Irma et Maria, «causant près de cent milliards de dollars de dégâts assurés», comme l’a rappelé Marc-Philippe Juilliard, directeur secteur Assurance chez S&P Global Ratings, à l’occasion d’un point presse, à quelques jours des Rendez-Vous de la réassurance à Monte-Carlo. Ainsi, «l’année 2017 compte parmi les années plus couteuses pour les assureurs et les réassureurs depuis l’an 2000, après 2005 et 2011», ajoute t-il.

Des performances moindres

Dans ce contexte, la performance des CAT bonds (ILS-Insurance Link Securities), notamment ceux portant sur le risque ouragan aux Etats-Unis, a souffert en 2017. Du coup, l’indice large Eurekahedge représentatif de la performance de la classe d’actifs – incluant également des CAT bonds portant sur le risque de tremblement terre en Asie et en Europe - a enregistré une contre-performance l’an dernier, une première depuis 2006. Il faut dire qu’à la suite de la saison des ouragans de l’an dernier, dix-huit CAT bonds ont été placés en risque de défaut et cinq d’entre eux pourraient faire l’objet d’une perte totale du capital investi d’après le site internet Artemis, spécialisé sur le marché des ILS.

Mais des encours et des émissions au plus haut historique

Malgré tout, les encours, mais aussi les émissions de CAT bonds ont atteint des niveaux record au cours de cette année, s’établissant respectivement à 35 milliards et 10,3 milliards de dollars, à la fin du mois de juillet 2018.

Il faut dire que face à un environnement de taux toujours très bas, les CAT bonds avec leur rendement attractif au sein de la classe d’actifs obligataire, suscitent un intérêt croissant de la part des investisseurs et notamment des investisseurs institutionnels mais aussi des clients de banque privée.

D’ailleurs, les assureurs et réassureurs l’ont bien compris, et multiplient actuellement les émissions de CAT bonds qui représentent désormais près de 20% des besoins financiers des acteurs du secteur.

RF 24 septembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique