IMG
Le gestionnaire d'actifs ThomasLloyd enregistre un nouveau record de financement de ses projets

Grâce à ses solutions de placement durables, ThomasLloyd, société de gestion d’actifs spécialisée dans le financement d’infrastructures d’énergie renouvelable en Asie, a levé 339 millions d’euros auprès des clients au cours de l’exercice 2019, ce qui représente, par rapport à l’exercice précédent, une hausse considérable de 63%.

Grâce à ses solutions de placement durables, ThomasLloyd, société de gestion d’actifs spécialisée dans le financement d’infrastructures d’énergie renouvelable en Asie, a levé 339 millions d’euros auprès des clients au cours de l’exercice 2019, ce qui représente, par rapport à l’exercice précédent (2018: 209 millions d’euros), une hausse considérable de 63%. Les fonds collectés provenaient essentiellement de ses principaux marchés européens.

Pour la deuxième fois consécutive, ThomasLloyd se trouve à la tête du classement annuel publié par le magazine allemand spécialisé Cash qui compare les fournisseurs d’actifs réels.

Les transactions incluses dans cette évaluation comprennent les obligations d’infrastructure («Green Bonds») et les fonds d’infrastructures fermés et ouverts (FIA), émis au Liechtenstein et au Luxembourg, ainsi que les solutions de placements durables et structurées.

«Il s’avère que le changement climatique en cours et les conséquences négatives qui en découlent pour la quintessence même de notre existence – un environnement intact – ont mené à une vaste prise de conscience, y compris de la part des investisseurs. Les thèmes d’investissement durables axés sur les projets d’infrastructure respectueux du climat dans certaines économies émergentes sont mieux considérés par les investisseurs privés et institutionnels»,», déclare T.U. Michael Sieg, président-directeur général du groupe ThomasLloyd, au sujet de ce succès «Dans ce contexte, nous nous voyons comme un précurseur et un bâtisseur de passerelles pour les projets d’infrastructures solides dans les pays et régions dont le développement vers une économie durable promet le plus grand impact dans la lutte contre le changement climatique.»

Next Finance 19 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique