IMG
Le Groupe Bordet et Industrie Bois Rousseau entrent en négociation exclusive

Les industriels carbonisateurs Bordet et Industrie Bois Rousseau annoncent être entrés en négociation exclusive en vue d’un rapprochement. Particulièrement complémentaires, les deux sociétés affichent un objectif clair avec cette opération: consolider le marché et faire agir des synergies métiers fortes afin d’intégrer dès 2020 le top 3 des leaders français et européens du charbon végétal.

Implantée depuis 1958 au cœur du Périgord vert (24), Industrie Bois Rousseau excelle sur deux métiers distincts et complémentaires: la fabrication de clôtures et piquets en bois de châtaigner (activité qui connait une forte demande compte tenu de l’intérêt croissant pour des produits naturels et écologiques), et la fabrication de charbon végétal (charbon de bois à usage de cuisson, principalement destiné aux barbecues et aux restaurateurs).

Les charbons de bois Rousseau sont produits via un procédé de carbonisation pyrolyse qu’Industrie Bois Rousseau a été le premier à introduire en France et qui permet de commercialiser un charbon de haute qualité, très pur, ne contenant ni goudrons ni fumées. Grâce à un système de dépollution particulièrement performant installé depuis 2000, Industrie Bois Rousseau produit ses charbons de manière responsable et sans impact sur l’environnement.

L’entreprise exerce également une activité d’exploitation forestière pour satisfaire ses besoins en matière première.

Bordet pour sa part produit depuis plus de 160 ans en Côte d’Or un charbon végétal d’une grande pureté grâce à son processus de fabrication Carboépuré®. Ses gammes s’adressent aux restaurateurs, aux utilisateurs de barbecue mais aussi et surtout à la dépollution et l’amendement des sols avec ses biochars ou biofertilisants et à l’industrie avec ses charbons actifs.

Liées par un savoir-faire commun, la carbonisation, Bordet et Industrie Bois Rousseau sont complémentaires de par leurs offres et leurs marchés, l’un se renforçant plus volontiers autour de la chimie verte et l’autre autour des charbons de cuisson et de la clôture. Le nouveau groupe réaliserait un chiffre d’affaires consolidé d’une quinzaine de millions d’euros.

«Nous rapprocher d’Industrie Bois Rousseau est une formidable opportunité pour nos deux entités» explique Cyril Flores, Président du Groupe Bordet. «Nous allons pourvoir simultanément nous renforcer sur nos cœurs de métier tout en en allant plus loin dans la conquête de nouveaux marchés notamment en terme de dépollution et de chimie verte. C’est cette synergie qui va nous rendre incontournable».

«Bordet et Industrie Bois Rousseau partagent le même ADN: le respect de l’environnement», complète Philippe Rousseau, Président d’Industrie Bois Rousseau. «Notre matière première est issue de la nature et nos modes de productions préservent cette ressource et s’inscrivent dans une logique durable. Notre chaine de contrôle est certifiée PEFC. Bordet s’inscrit dans la même logique avec des produits 100% traçables et un processus de fabrication vertueux. Ce sont ces valeurs plus que nos produits qui nous rapprochent.»

La finalisation de cette opération est attendue dans le courant du premier trimestre 2020.

Next Finance 28 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique