IMG
La startup fintech Silkpay réalise une levée de fonds de 560 000 euros

Partenaire d’Alipay, Silkpay développe des services de paiement mobile et de marketing digital pour permettre aux marchands retailers européens de maximiser leur attractivité auprès des touristes chinois.

La jeune Fintech annonce aujourd’hui avoir bouclé un tour de table de 560 000 euros. L’investissement a été mené par l’accélérateur 50 Partners et de business angels français tels que Bruno Watine et Gonzague de la Tournelle.

Avec un panier moyen de 1 360 € par personne, le marché du tourisme chinois en Europe pèse 45 milliards d’euros. Alors que 2,5 millions de ces touristes parmi les plus dépensiers au monde sont attendus en France en 2018, l’enjeu est de taille pour les retailers français qui souhaitent attirer cette clientèle et répondre à leurs attentes spécifiques.

Pour accompagner au mieux les retailers européens face à ces enjeux, Annie Guo a fondé en 2017 Silkpay, une Fintech française qui offre des services de paiement mobile et de marketing destinés à accroître l’attractivité des enseignes auprès de la clientèle chinoise, et en particulier les touristes. L’ambition: contribuer à rendre le paiement mobile plus accessible et ergonomique en Europe.

Partenaire d’Alipay, leader des e-wallets chinois, Silkpay a développé une solution digitale qui permet aux établissements européens d’accepter les paiements via les e-wallets chinois, qui dominent 91% du marché de paiements mobiles en Chine et qui constitue l’une des méthodes de paiement les plus populaires en Chine. Silkpay leur propose également des solutions de marketing digital en vue d’améliorer leur visibilité et de maximiser le trafic des touristes chinois en magasin ou sur leur site.

Avec des dizaines de millions d’euros de transactions traitées, Silkpay a déjà servi plus de 80 000 touristes chinois et a assisté plus de cent commerçants européens à accéder au marché des touristes chinois. Afin de soutenir sa croissance, Silkpay a réalisé une levée de fonds de 560 000 euros auprès de l’accélérateur 50 Partners et de business angels français tels que Bruno Watine et Gonzague de la Tournelle.

Ce financement permettra à Silkpay d’investir dans la recherche et le développement d’applications pour des fonctions plus avancées, mais aussi d’accélérer son expansion géographique. Présent à Paris, Silkpay prévoit d’ouvrir de prochains bureaux à Lyon, à Bordeaux et sur la Côte Azur d’ici la fin du premier semestre 2018. Déjà présent en Espagne et en Italie, Silkpay accélèrera également son développement à l’international.

Next Finance 15 février
Tags

| | |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique