IMG
La société de maintenance d'ascenseurs UPTIME lève 2 millions d'euros afin de poursuivre son développement.

UPTIME, la start-up spécialisée dans la maintenance d’ascenseurs vient de réaliser sa deuxième levée de fond à hauteur de 2 millions d’euros, répartie à peu près à 50% investisseurs "historiques", ceux du premier tour de 1M€, et 50% des nouveaux entrants privés.

Rares sont les personnes souhaitant être bloquées des heures dans un ascenseur. Chaque année, 150 000 personnes attendent des secours dans l’un des 550 000 ascenseurs de France, balançant entre l’angoisse et l’ennui. UPTIME apporte une offre de qualité de service maximale: réduction des pannes ou remboursement de la prestation.

Pour garantir son engagement, Uptime mise sur l’IoT et le pouvoir du big data: équipé d’un boîtier Uptime, les mécanismes de la cabine connectée sont surveillés en permanence. En cas de dysfonctionnement annonciateur, une alerte déclenche l’intervention préventive d’un technicien et informe le client de la situation en temps réel. En effet, une réelle maintenance consiste à prévenir les pannes, et non à y répondre.

«Le service client est au centre de notre solution qui est compatible avec tous les appareils, même les vieilles cabines en bois», assure Augustin Celier, un des fondateurs. De quoi intéresser syndics de copropriétés, copropriétaires et autres managers d’immeubles tertiaires, puisque le parc connaît de fréquentes pannes: à Paris, chaque ascenseur a 1 chance sur 4 de tomber en panne chaque mois.

UPTIME, créé en 2016 par deux frères, Amaury et Augustin Celier, emploie déjà plus de 15 salariés et a conquis en neuf mois un premier portefeuille de plus de 40 clients: syndics de copropriété, foncières de grandes entreprises, property managers.

L’objectif de cette levée de fonds est de continuer la Recherche et Développement, et de mettre en place l’ensemble des processus opérationnels pour préparer la croissance à venir:

  • croissance de l’équipe commerciale afin d’assurer le déploiement de l’offre sur le marché,
  • étoffer les équipes de maintenance afin de faire face à la croissance du parc des ascenseurs sous gestion,
  • déployer le produit (objets connectés et applications logicielles de maintenance),
  • et consolider l’avancée de la R&D vers la maintenance prédictive.

«Cette seconde levée de fonds indique la pertinence du modèle d’UPTIME et de ses premiers retours sur le terrain. Le marché des ascenseurs est large et nous nous devons d’y apporter des innovations fortes afin de faciliter la vie des utilisateurs et des gérants d’immeubles. Nous sommes fiers que des personnes comme Xaviel Niel, Jacques-Antoine Granjon ou David Amsellem, investisseurs de premier rang, nous accompagnent au long terme afin de créer un acteur incontournable du secteur.» indiquent Amaury et Augustin Celier.

La levée de fonds de 2M€ est répartie à peu près à 50% investisseurs "historiques", ceux du premier tour de 1M€, et 50% des nouveaux entrants privés.

Ils font partie des premiers investisseurs:

  • Kima Ventures (Jean de la Rochebrochard, Xavier Niel)
  • Jacques-Antoine Granjon
  • Thibaud Elzière
  • Yvan Wibaux (Evaneos)

Ils font partie des nouveaux investisseurs:

  • David Amsellem (John Paul)
  • Antoine Martin (Zenly)
  • Jean-Daniel Guyot (Trainline)

Conseils d’Uptime:

Menu Semeria Broc Avocats: Charles-Philippe Letellier PwC: Arnaud Miara

Next Finance 7 juin
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique