IMG
La Région Ile-de-France a procédé avec succès à sa plus large émission obligataire 100 % verte et responsable

Afin de financer son programme annuel d’investissements, et en particulier son plan de relance économique, écologique et solidaire voté le 11 juin dernier en réponse à la crise du Covid-19, la Région Ile-de-France a procédé ce lundi 22 juin à une émission obligataire d’un montant total de 800 M€.

Il s’agit du montant le plus important jamais levé par la Région sur les marchés financiers et au taux le plus bas de son histoire avec un coût moyen pondéré de 0,266%.

Dans un souci de bonne gestion et de soutenabilité de la dette régionale, l’opération a été répartie sur deux maturités, à 10 et 20 ans pour des montants respectifs de 550 M€ et 250 M€. Il s’agit de la première opération régionale sur deux maturités.

Cette stratégie a également permis à la Région de diversifier ses sources de financement avec un record de plus de 90 investisseurs distincts en provenance de 15 pays différents, soit une augmentation sensible par rapports aux transactions précédentes.

Signe de son attractivité et conséquence d’une communication ciblée vers l’international (toute la communication financière était notamment disponible en 7 langues), la transaction a généré plus de 2,2 Md€ de demande de souscription, un niveau sans précédent pour la Région Ile-de-France.

Cette opération a permis à la Région de s’ancrer auprès des investisseurs d’Europe du Nord apportant plus de 50% des montants levés (dont 31% pour l’Allemagne, soit un doublement de sa part).

A l’issue du vote du budget supplémentaire pour 2020, le niveau prévisionnel de la dette régionale pour 2020 s’élèverait à 5,92 Md€, soit un niveau très légèrement supérieur à celui de 2015 (5,36 Md€) et après une baisse historique de la dette régionale de 5% en 2019.

Enfin, ce succès marque aussi la poursuite du développement du marché vert et responsable en Europe sur lequel la Région a été pionnière et reste leader à ce jour. Conformément à l’engagement de sa Présidente, Valérie PECRESSE en juillet 2019 lors de la conférence sur la Finance durable organisée au siège de la Région à Saint-Ouen (93), l’ensemble des émissions de la Région est désormais vert et responsable.

A date, 65% du stock de la dette régionale est verte et responsable (contre 35% en 2015). Fin 2020, ce niveau devrait dépasser les 75% et tendre vers 100% dans les années futures.

Next Finance 25 juin
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique