IMG
La Medtech française, Remedee Labs, lève 11M € pour gérer la douleur

Remedee Labs, startup tricolore alliant recherche scientifique et technologie dans le domaine de la santé, annonce une levée de 11M€. La série A a été menée par le fonds d’investissement Hardware Club, avec la participation de Habert-Dassault Finance, Partech, C4 Ventures, Supernova Invest, ainsi qu’une sélection d’investisseurs privés.

La Medtech française, Remedee Labs, lève 11M€ pour accélérer le développement de son nouveau médicament électronique contre la douleur

Remedee Labs, startup tricolore alliant recherche scientifique et technologie dans le domaine de la santé, annonce une levée de 11M€. La série A a été menée par le fonds d’investissement Hardware Club, avec la participation de Habert-Dassault Finance, Partech, C4 Ventures, Supernova Invest, ainsi qu’une sélection d’investisseurs privés.

Ce nouveau tour de table va permettre à Remedee Labs d’accélérer et d’élargir les essais cliniques de sa solution à différents types de douleurs ciblées. Il permettra également de poursuivre les développements de sa technologie afin de répondre de manière encore plus adaptée au besoin du patient.

Une approche disruptive pour traiter la douleur sans comprimés

Remedee Labs a mis au point le premier stimulateur d’endorphine par ondes millimétriques à usage individuel pour la douleur. La solution repose sur son module breveté MEET (Microelectronic Endorphin Trigger), premier module miniaturisé d’émission d’ondes millimétriques pour application médicale.

Après plusieurs années de recherche et de développement, l’entreprise a développé cette nouvelle approche thérapeutique permettant de gérer la douleur. La solution stimule - de façon sûre, rapide et simple - les endorphines du patient, connues comme analgésique naturel de l’organisme. Grâce au module miniaturisé MEET, cette technologie de pointe peut être intégrée dans des dispositifs portatifs de très petite taille qui peuvent être utilisés à tout moment et en tout lieu pour un soulagement rapide et simple de la douleur.

Des essais cliniques ciblés

Après le succès de son premier essai d’innocuité en 2017, le stimulateur d’endorphine de Remedee Labs est à présent évalué au travers de plusieurs essais cliniques au CHU de Grenoble afin de valider la solution pour la prise en charge de douleurs spécifiques. Ces essais portent sur la gestion de la douleur péri-opératoire et le soulagement des douleurs rhumatismales.

La startup prépare également d’autres essais cliniques, dont un portant sur la prise en charge des migraines et céphalées, et un autre se positionnant en support des soins de rééducation dans le but d’en accélérer et améliorer les résultats. Le premier de ces essais devrait être lancé début 2020. La liste complète des essais cliniques est disponible en annexe du présent communiqué de presse.

«Gérer efficacement la douleur des patients constitue, aujourd’hui plus que jamais, un défi prioritaire pour la communauté médicale. Nous avons besoin de nouvelles approches pour traiter nos patients. Dans ce contexte, les véritables innovations, comme la solution technologique développée par Remedee Labs, sont sources d’espoir et d’enthousiasme pour l’avenir.» déclare le Dr Caroline Maindet, Centre de la Douleur au CHU de Grenoble.

Next Finance 18 novembre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique