IMG
La BEI s'associe à CDC Biodiversité pour préserver la biodiversité et encourager la protection de la nature en France

La BEI a signé un prêt de 5 millions d’EUR avec CDC Biodiversité, filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), institution nationale française de promotion économique. Ce prêt permettra à CDC Biodiversité d’assurer la réhabilitation et la gestion de sites protégés sur le territoire français.

La BEI a signé un prêt de 5 millions d’EUR avec CDC Biodiversité, filiale de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), institution nationale française de promotion économique. Ce prêt permettra à CDC Biodiversité d’assurer la réhabilitation et la gestion de sites protégés sur le territoire français. Il rendra possible la vente d’unités de compensation à des clients pour qui la délivrance d’un permis d’aménagement est conditionnée par l’obligation de compenser les incidences de leurs activités sur des espèces et des habitats naturels.

Grâce à ce prêt de la BEI, CDC Biodiversité pourra réaliser des investissements sur de nouveaux sites, tout en conservant les sites existants, dont certains présentent une grande valeur écologique, et effectuer les investissements nécessaires afin d’enregistrer et de commercialiser les unités de compensation de ces sites pour remplir les exigences réglementaires en France. Le projet bénéficie d’une garantie du Mécanisme de financement du capital naturel, au titre duquel la BEI et la Commission européenne travaillent main dans la main pour appuyer des projets qui œuvrent en faveur de la protection de la nature, de la biodiversité et de l’adaptation aux changements climatiques.

Lors de la signature de ce nouveau prêt à l’occasion de la conférence européenne de haut niveau sur la biodiversité et les services écosystémiques à Bruxelles, Emma Navarro, vice-présidente de la BEI chargée de l’action en faveur du climat et de l’environnement, a déclaré: «Dans le cadre d’une coopération étroite avec la Commission européenne, avec ce projet, la BEI utilise pour la première fois le Mécanisme de financement du capital naturel pour soutenir l’activité naissante des mécanismes de compensation pour la biodiversité, importants lorsqu’il s’agit d’encourager la protection de la nature et de la biodiversité, mais aussi le développement économique. Nous avons bon espoir que cette opération permettra de mobiliser des investissements, y compris du secteur privé, et d’accroître les financements à l’appui de ces dispositifs de compensation de perte de la biodiversité.»

Karmenu Vella, commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche, a affirmé: «Avec le Mécanisme de financement du capital naturel, nous pouvons contribuer à générer une croissance vraiment verte. Le programme élaboré par CDC Biodiversité permettra aux décideurs basés en France de contribuer à la réalisation des objectifs de biodiversité de l’UE. Le Mécanisme de financement du capital naturel favorisera la pérennité d’un dispositif aussi innovant. C’est une excellente nouvelle. Grâce à la compensation écologique réalisée, les investissements privés se révéleront in fine positifs pour la nature.»

Marc Abadie, président de CDC Biodiversité France, s’est exprimé en ces termes: «Je me réjouis vraiment de ce partenariat entre la Banque européenne d’investissement, le Mécanisme de financement du capital naturel et CDC Biodiversité. Il constitue une occasion exceptionnelle de développer davantage les solutions fondées sur la nature, sur lesquelles CDC Biodiversité travaille depuis dix ans, et contribuera à la réalisation des objectifs du plan stratégique de la France pour la biodiversité et, je l’espère, à la dynamique européenne.»

À propos de la Banque européenne d’investissement

La Banque européenne d’investissement (BEI), dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est l’institution de financement à long terme de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme en faveur d’investissements de qualité qui contribuent à la réalisation des grands objectifs de l’UE en Europe et dans le reste du monde. La BEI intervient dans environ 160 pays. La banque de l’UE est l’un des principaux bailleurs de fonds au monde de l’action en faveur du climat et de l’environnement; afin de soutenir l’accord de Paris, elle s’est engagée à consacrer 100 milliards d’USD aux investissements liés au climat sur la période 2016-2020.

À propos de CDC Biodiversité

Depuis plus de dix ans, CDC Biodiversité, filiale de la Caisse des Dépôts, témoigne de la volonté du groupe d’innover dans l’intérêt de tous en créant de nouveaux modèles économiques et des solutions fondées sur la nature qui contribuent à la protection de la biodiversité. CDC Biodiversité pilote, pour le compte de l’ensemble des maîtres d’ouvrage, des collectivités et des entreprises, des mesures réglementaires ou volontaires de restauration, de préservation et de gestion de sites naturels terrestres et marins. CDC Biodiversité partage son savoir-faire de pointe et ses outils innovants (unités de compensation, projets d’adaptation aux changements climatiques au titre du programme Nature 2050 et outil d’évaluation de l’empreinte sur la biodiversité, l’indicateur «Global Biodiversity Score» ou GBS) avec des parties prenantes dans les sphères scientifiques, institutionnelles et privées.

À propos du Mécanisme de financement du capital naturel

D’ici 2021, les 125 millions d’EUR mis à disposition dans le cadre du Mécanisme de financement du capital naturel devraient permettre de mobiliser plus de 400 millions d’EUR de nouveaux investissements en faveur de la protection de la nature. Le Mécanisme de financement du capital naturel appuie les financements sous forme de prêts et les participations en fonds propres de la Banque européenne d’investissement et devrait mobiliser des investissements supplémentaires pour un montant équivalant au maximum à quatre fois le financement initial. Cette initiative est financée sur les ressources propres de la Banque européenne d’investissement et bénéficie d’une garantie de 50 millions d’EUR et d’une assistance technique de 10 millions d’EUR au titre du programme LIFE de l’Union européenne.

Next Finance 23 mai
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique