IMG
LOOKIERO lève 4 Millions d'euros pour l'expansion mondiale de son service de Personal Shopper en ligne.

LOOKIERO leader du service de Personal Shopper en ligne proposant des looks et accessoires en Espagne et en France, vient de clôturer un cycle de financement de 4 millions d’euros menés par All Iron Ventures.

La start-up de la technologie de la mode lance et propose ses services ce mois-ci au Royaume-Uni, son troisième plus gros marché après l’Espagne et la France.

LOOKIERO leader du service de Personal Shopper en ligne proposant des looks et accessoires en Espagne et en France, vient de clôturer un cycle de financement de 4 millions d’euros menés par All Iron Ventures. Après deux années d’activités commerciales réussies, l’injection de capitaux permettra à la start-up d’accroître et de consolider sa présence en Europe.

LOOKIERO propose à ses utilisateurs de créer leur propre profil et les utilisateurs peuvent ensuite recevoir, dans le confort de leur maison, un colis personnalisé avec cinq articles, aussi souvent qu’ils le souhaitent, soigneusement sélectionnés par leur personal shopper en fonction de leur taille, de leurs goûts, et préférences. Le client décide alors quels vêtements conserver ou retourner (sans frais supplémentaire), permettant ainsi à son personal shopper de mieux connaitre sa cliente et de répondre à ses besoins ou envie du moment .

Oier Urrutia, PDG et fondateur de Lookiero, affirme «ce cycle nous fournit les ressources nécessaires pour mener à bien notre expansion internationale et présenter notre service de personal shopper, désormais disponible au Royaume-Uni, à des millions de femmes en Europe. La start-up compte plus de 250 000 utilisateurs en Espagne et en France et Lookiero a vu son chiffre d’affaire se multiplier par huit de manière spectaculaire entre 2016 et 2017. En 2018, Lookiero prévoit de continuer à afficher des chiffres de croissance à trois chiffres.»

Le financement a été dirigé par All Iron Ventures, start-up de capital-risque promu par Ander Michelena et Jon Uriarte, fondateurs de Ticketbis (vendu à eBay en 2016). «Nous avons opté pour Lookiero et c’est une équipe extraordinaire depuis le début. Nous ne voyons pas seulement un grand potentiel dans le modèle de gestion, mais aussi dans ce que Lookiero a accompli jusqu’à présent et comment cela a été exécuté jusqu’a maintenant» explique Ander Michelena. Dans le même ordre d’idée, Oier Urrutia souligne que «All Iron Ventures apporte une expérience précieuse pour l’internationalisation qui aidera Lookiero à relever le défi avec succès.»

De plus, d’autres investisseurs providentiels soutiennent la société depuis sa création.

Visant à démocratiser l’expérience du Personal Shopper en Europe

Ce mois-ci, Lookiero choisit de lancer son service au Royaume-Uni, son troisième marché en Europe, une option judicieuse en raison de sa forte présence dans le commerce électronique. Selon Mintel, au cours des 12 derniers mois, 66% des Britanniques ont acheté des produits de mode en ligne faisant de la Grande-Bretagne l’un des candidats les plus attrayants pour l’expansion internationale. De plus, la startup recherche de nouveaux marchés afin de rendre le traitement VIP des achats personnalisés accessible et abordable à plus de femmes en Europe, un service qui a toujours été considéré comme un luxe et s’adressant à une niche.

Avec ce nouveau financement, Lookiero entend continuer à consolider sa position en France et en Espagne et à améliorer son site web pour offrir une meilleure expérience à l’acheteuse .

La société a récemment procédé à un changement d’image dans lequel elle a réorganisé son identité de marque afin de mieux accueillir les audiences européennes.

Stitch Fix une référence

Lookiero s’inspire de l’exemple de Stitch Fix, une société basée à San Francisco, qui a atteint un chiffre d’affaires de plus de 1 milliard de dollars en 2011 après avoir obtenu des financements d’investisseurs renommés tels que Benchmark, Baseline Ventures ou Lightspeed Venture Partners. Le géant de la technologie de la mode est entrée en bourse en novembre 2017 avec une valorisation de 2 milliards de dollars.

Next Finance 6 juillet
Tags

| |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique