IMG
LNC Therapeutics lève 6,5M€ et affirme sa stratégie de recherche dans le domaine du microbiote

Ce nouveau tour de table, co-leadé par Seventure Partner, réunit un consortium composé d’investisseurs historiques auxquels s’ajoute un family office. Depuis sa création en 2010, LNC Therapeutics a levé au total 16,5 M€.

Le spécialiste de la recherche sur les maladies cardiométaboliques annonce l’arrivée de Sandrine Claus au poste de Directrice Scientifique pour incarner sa stratégie ambitieuse dans le microbiote

LNC Therapeutics, laboratoire spécialisé dans la recherche et le développement de «gut microbiota directed drugs» (médicaments dont le mode d’action passe par des interactions avec le microbiote) pour le traitement de l’obésité et des maladies cardiométaboliques associées, annonce ce jour une levée de série C de 6,5M€.

Ce nouveau tour de table, co-leadé par Seventure Partner, réunit un consortium composé d’investisseurs historiques auxquels s’ajoute un family office. Depuis sa création en 2010, LNC Therapeutics a levé au total 16,5 M€.

«Ce tour de table de 6,5 M€ renforce le positionnement de LNC Therapeutics en tant qu’acteur-clé dans le traitement de l’obésité et des troubles métaboliques par une action sur le microbiote intestinal», explique Jean-Luc Treillou, CEO de LNC Therapeutics. «Notre récent essai clinique sur les patients atteints d’obésité a permis de mettre en lumière que la perte de graisse viscérale dans cette population était corrélée à une modulation du microbiote intestinal, en particulier avec une famille de bactéries connue pour son potentiel anti-obésité.»

«Désormais, notre principal objectif est le développement de nouveaux candidats médicaments dont le mécanisme d’action inclut une interaction avec le microbiote et la membrane intestinale. Les indications thérapeutiques ciblées sont les pathologies causées par une accumulation excessive de graisse viscérale et une inflammation chronique telles que l’obésité et la NASH (Non Alcoolic Steato Hepatitis)», ajoute Jean-Luc Treillou.

Une Directrice Scientifique de renommée internationale, Sandrine Claus

Dr Sandrine P. Claus PhD., est Professeur Associé en Métabolisme Intégratif à l’Université de Reading (UK) qu’elle a rejoint en 2010. Ses recherches portent sur les interactions métaboliques microbiennes intestinales de l’hôte afin de relier l’écologie microbienne intestinale à la santé métabolique. Ceci grâce à l’utilisation d’une combinaison d’outils moléculaires pour cribler le microbiome (c’est-à-dire le génome microbien intestinal) et le métabolome (c’est-à-dire tous les métabolites détectables dans un échantillon). Les technologies modernes de séquençage microbien sont appliquées pour évaluer les variations du microbiome en combinaison avec le profil métabolique (métabolomique) avec d’autres outils biologiques moléculaires pour mesurer les modulations du métabolisme.

La mission principale de Sandrine Claus au sein de LNC Therapeutics sera de porter la R&D ambitieuse de la société, et notamment le développement de nouveaux traitements dans le domaine des maladies cardiométaboliques et les autres champs d’investigation portant sur la bioactivité de certains peptides.

«C’est avec un immense plaisir que je rejoins LNC Therapeutics et son équipe dynamique. C’est un moment passionnant et stratégique pour intégrer l’entreprise qui possède un portefeuille de brevets innovants liés à l’activité microbiologique intestinale», commente Sandrine Claus. «Après avoir passé ces 12 dernières années à étudier les interactions métaboliques du microbiote intestinal de l’hôte à l’Imperial College of London puis à l’Université de Reading, je suis impatiente de contribuer au succès de LNC Therapeutics en utilisant mon expérience académique pour faire aboutir d’ambitieux programmes de recherche.»

Le parcours complet de Sandrine Claus ainsi que l’ensemble de ses publications sont disponibles sur son laboratoire.

«Notre nouvelle Directrice Scientifique, le Dr Sandrine Claus, PhD., spécialiste du rôle du microbiote intestinal dans le développement de troubles métaboliques, est un recrutement hautement stratégique. Notre pipeline ambitieux doit nous conduire à une introduction en bourse d’ici la fin de 2019», conclut Jean-Luc Treillou.

«Nous sommes heureux de participer à ce nouveau tour de table et d’avoir syndiqué la Série C avec d’autres investisseurs «aux poches profondes», plus généralistes. LNC Therapeutics, que nous avons soutenu dès la Série A, avait choisi de rester discret ces 2 dernières années dans l’univers en pleine effervescence du microbiome afin de prendre de l’avance et consolider sa position concurrentielle. LNC Therapeutics vient ainsi compléter notre portefeuille de «pépites» du microbiome composé de sociétés toutes très avancées dans leurs recherches. Les découvertes sur les micro-organismes et leur comportement sont en train de faire naître une approche totalement révolutionnaire de la médecine. Nous sommes très fiers d’avoir été les pionniers dans le financement de ce secteur qui n’a pas fini de nous surprendre et dont nous continuons activement à soutenir l’expansion», ajoute Isabelle de Crémoux, Présidente de Seventure Partners et fondatrice de Health for Life Capital™.

Next Finance 29 septembre
Tags

| |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique