IMG
LBPAM : une politique d'exclusion du charbon innovante

En cohérence avec son engagement de basculer 100% de ses encours en gestion responsable d’ici 2020, La Banque Postale Asset Management (LBPAM) prend position sur la transition énergétique.

La sélection des émetteurs des secteurs miniers et de la production d’électricité évolue pour prendre en compte leurs stratégies en faveur de la transition énergétique et de leur alignement avec l’objectif de l’Accord de Paris (limiter le réchauffement climatique au plus proche d’1.5°C).

Les investissements de LBPAM se limiteront aux seuls émetteurs qui ont annoncé une sortie pilotée du charbon, à savoir:

  • une mise en œuvre de sortie prenant en compte les spécificités géographiques mises en évidence dans les travaux du GIEC*;
  • la fermeture ou la transformation d’actifs, et non leur cession;
  • la prise en compte des impacts sociaux et sociétaux de la fermeture des sites.

«Cette politique charbon innove dans le sens où elle tient compte de la pertinence de la stratégie des émetteurs, au regard des données scientifiques et des enjeux de la «transition juste» pour limiter le réchauffement climatique au plus proche de la recommandation: 1.5°C» précise Luisa Florez, Directrice de la Gestion et Recherche Thématiques Durables.

Cette approche, construite en prenant en compte les attentes des parties prenantes environnementales, n’utilise donc pas une logique de seuil pour éviter d’exclure des acteurs en transition ou – à l’inverse – d’investir dans des acteurs très diversifiés mais qui peuvent avoir des réserves de charbon très importantes. L’ensemble des acteurs de la chaine de valeurs est analysé: production d’électricité, mines, transports et négoce.

En conséquence, les entreprises qui n’ont pas publié un alignement avec les Accords de Paris seront exclues de nos univers d’investissement. Les actions en stock seront cédées. Il en sera de même pour les obligations détenues dont la maturité dépasse 2025.

Parallèlement, LBPAM privilégie les investissements dans les solutions de financement clés de la transition énergétique telles que les green bonds ou les entreprises qualifiées de «solutions transition énergétique», c’est-à-dire des entreprises dont une partie significative des activités portent sur des produits et services permettant de lutter contre le réchauffement climatique ou de s’y adapter.

Next Finance 21 juin
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique