IMG
L'œil intelligent d'Arcure bientôt en Bourse : lancement de l'introduction sur Euronext Growth® Paris

Arcure, spécialiste de l’intelligence artificielle appliquée au traitement d’image pour l’industrie, annonce le lancement de son introduction en Bourse en vue de l’admission aux négociations de ses actions sur le marché Euronext Growth® Paris (Code ISIN: FR0013398997 / Mnémonique: ALCUR).

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a apposé, le 7 février 2019, le visa numéro 19–041 sur le prospectus composé du Document de base, enregistré le 21 janvier 2019 sous le numéro I.19-001, et d’une Note d’opération (incluant le résumé du prospectus).

ARCURE: L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE AU SERVICE DE L’INDUSTRIE

Créée en 2009, Arcure développe et commercialise des solutions associant des capteurs de vision 3D et de puissants algorithmes d’Intelligence Artificielle embarquées dans des outils industriels destinés à être utilisés dans des environnements exigeants. Ces solutions répondent à deux enjeux majeurs: la détection de piétons pour véhicules industriels afin de prévenir les collisions et le développement de la vision industrielle dans le cadre du déploiement des usines connectées.

DEUX VASTES TERRITOIRES DE CROISSANCE: SÉCURITÉ ET AUTOMATISATION INDUSTRIELLE

Les solutions développées par Arcure adressent deux marchés: la détection de piétons autour des véhicules industriels (Blaxtair®) dont le potentiel annuel s’élève à environ 3 Mds€[1], et la vision 3D industrielle (Oméga) dans le cadre du déploiement des usines connectées dont le segment de marché est estimé à 3 Mds€[2].

Issue d’une collaboration avec le Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives (CEA), acteur public majeur de la recherche, du développement et de l’innovation en France, la solution Blaxtair® allie une vision 3D stéréoscopique de pointe et des algorithmes d’Intelligence Artificielle pour répondre efficacement à l’enjeu crucial de sécurité des exploitants de sites industriels. Blaxtair® s’est rapidement imposé comme une solution de référence dans la protection périmétrique autour des véhicules industriels en détectant et en identifiant les piétons en temps réel parmi tous types d’obstacles, fixes ou mobiles.

Directement issu du savoir-faire Blaxtair®, Oméga adresse de nouveaux débouchés sur le marché de la robotique industrielle outdoor (guidage d’engins autonomes, récolte automatisée, contrôle de surface, etc.) et indoor (détection d’objets, guidage de robots, etc.). Récemment lancé, le développement d’Oméga est porté par le mouvement de fond de l’industrie 4.0 des nouvelles générations d’usines connectées, robotisées et intelligentes.

DES SOLUTIONS DISRUPTIVES DÉJÀ ADOPTÉES PAR DES ACTEURS DE PREMIER PLAN

Depuis la 1ère commercialisation de Blaxtair® en 2012, Arcure a su convaincre les exploitants de sites industriels dans des domaines aussi variés que la logistique, les travaux publics, le recyclage ou l’exploitation minière, avec, à ce jour, une sécurité totalement assurée sur les sites équipés du Blaxtair®. Fort de cette évangélisation réussie auprès d’une clientèle variée, implantée dans plus de 30 pays, Arcure a développé des partenariats avec les distributeurs d’engins industriels à l’échelle mondiale et notamment au Japon. Avec près de 5 000 Blaxtair® aujourd’hui en exploitation, Arcure suscite un intérêt marqué des plus grands constructeurs mondiaux. La société a engagé des échanges commerciaux depuis plusieurs années avec la plupart d’entre eux. Ces efforts ont débouché récemment sur un premier accord avec Jungheinrich, 3ème constructeur mondial de chariots élévateurs, pour une intégration de la solution Blaxtair® en option d’usine (1ère monte).

UNE AMBITION DE CROISSANCE FORTE ET RENTABLE À L’HORIZON 2023

Après 61,1% de croissance annuelle moyenne du chiffre d’affaires depuis 2014, Arcure entend poursuivre sa stratégie de déploiement pour atteindre 60 M€ de chiffre d’affaires en 2023 (7,4 M€ en 2018[3]) et porter son résultat d’exploitation ajusté[4], à l’équilibre sur le 1er semestre 2018, à 25% du chiffre d’affaires au terme du plan stratégique à l’horizon 2023.

Afin d’atteindre cet objectif, la société veut poursuivre la montée en puissance déjà amorcée auprès des grands comptes utilisateurs finaux (exploitants de sites industriels) de la solution Blaxtair® et étendre sa présence, notamment en Amérique du Nord et en Allemagne, deux marchés clés sur ses activités.

La société entend également intensifier ses partenariats avec les principaux constructeurs d’engins en Europe, aux États-Unis et au Japon. Au-delà des deux accords déjà conclus, dont un avec Jungheinrich, Arcure est en discussion avancée avec plusieurs constructeurs d’envergure mondiale pour l’intégration de Blaxtair® en 1ère monte et a initié plusieurs preuves de concept pour le capteur Oméga. À l’horizon 2023, la part des OEM[5] devrait représenter près de 50% des ventes de la Société.

EURONEXT GROWTH® AU CŒUR DE LA STRATÉGIE

Le produit net de la levée de fonds réalisée dans le cadre de cette opération permettra de doter la société des moyens financiers nécessaires à la mise en œuvre de sa stratégie de croissance incluant:

  • 60% environ consacrée à l’accélération du déploiement commercial international de l’offre Arcure;
  • 40% environ pour poursuivre ses efforts de R&D, enrichir sa gamme de produits et services, et maintenir son avance technologique.

CONVERSION / EXIGIBILITÉ ANTICIPÉE DES OBLIGATIONS CONVERTIBLES

Arcure a procédé, en janvier 2019, à l’émission d’un emprunt obligataire convertible (6% à échéance 2022 et convertible en capital en cas de succès de l’introduction en Bourse de la société), souscrit par des fonds gérés par Odyssée Venture et Inocap Gestion (déjà actionnaire de la société), d’un montant nominal de 3,8 M€ visant à renforcer sa trésorerie et faisant l’objet soit d’une conversion automatique, soit d’une exigibilité anticipée en cas de cotation sur un marché réglementé ou organisé d’Euronext. Compte tenu des demandes des porteurs, la présente opération se traduira par:

  • la conversion automatique de 3 M€ de créance détenue par Odysée Venture, en un maximum de 535 712 actions de la société (sur la base d’un prix égal à la borne inférieure de la fourchette de prix et incluant une décote de 20%). Odyssée Venture sera actionnaire d’Arcure à hauteur de 10,00% sur la base d’un prix égal à la borne inférieure de la fourchette de prix et à hauteur de 8,86% sur la base du prix médian de la fourchette de prix[6]. Odyssée Venture sera assujetti à une obligation de conservation de 360 jours.
  • L’exigibilité des obligations convertibles, pour un montant de 0,8 M€, détenues par les fonds d’Inocap Gestion avec une prime de 25% (soit 1 M€ par incorporation de créance).

Inocap Gestion a par ailleurs pris un engagement de souscription en numéraire de 1,6 M€. La souscription totale d’Inocap Gestion s’élève donc à 2,6 M€, soit 21,7% de la présente opération[7] et est assujettie à une obligation de conservation de 360 jours[8].

Next Finance 11 février
Notes

[1] Estimation société

[2] Estimation société

[3] Chiffre non audité

[4] REX ajusté = Résultat d’exploitation + Crédit Impôt Recherche

[5] OEM: en anglais, Original Equipment Manufacturer, ou fabricant d’équipement d’origine.

[6] Sur une base non diluée hors BSPCE

[7] Sur la base du prix médian de la fourchette indicative de prix, soit 8,00 € par action et hors exercice de la Clause d’Extension et de l’Option de Surallocation

[8] À l’exception des actions détenues par le fond Inocap FIP 11.4 dont l’obligation de conservation est de 180 jours

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique