IMG
L'assurance vie et l'immobilier, placements préférés des Family offices

A l’occasion de son 15ème anniversaire, l’AFFO affiche une pérennité liée à sa capacité à anticiper et répondre aux besoins de la profession et des entreprises familiales, et poursuit ses deux grandes missions: faire connaître et promouvoir le métier du Family Office; former et informer ses membres, et être un lieu d’échanges et d’expertise.

A l’occasion de son 15ème anniversaire, l’AFFO affiche une pérennité liée à sa capacité à anticiper et répondre aux besoins de la profession et des entreprises familiales, et poursuit ses deux grandes missions: faire connaître et promouvoir le métier du Family Office; former et informer ses membres, et être un lieu d’échanges et d’expertise.

Rappelons qu’un family office accompagne les familles dans les moments cruciaux de leur histoire, comme la gouvernance, la transmission et la gestion des actifs familiaux. Il se définit surtout à travers trois caractéristiques: une vision à très long terme, ‘‘transgénérationnelle’’, une vision ‘‘transsectorielle’’ et une transparence totale en termes d’honoraires.

«Nous avons pu constater, qu’une entreprise familiale, au cours de son existence, a forcément besoin de l’expertise d’un family office, sous une forme ou sous une autre. Ce métier est polymorphe, et évolue de la même manière que les besoins des familles. Il est donc essentiel pour une famille de connaître le rôle du family office, de comprendre, comment il va pouvoir les accompagner et les conseiller pour mieux anticiper leurs besoins. C’est cette réflexion qui nous a amené à créer le guide «A la découverte du Family Office», explique Jean-Marie Paluel-Marmont, président de l’AFFO.

Présentation du baromètre AFFO / Opinion Way

Réalisé en 2017, pour la 2ème année consécutive par OpinionWay, ce baromètre se base sur les réponses fournies à un questionnaire proposé aux family officers (mono-family offices, multi-family offices) ainsi qu’aux partenaires de l’AFFO.

Ce baromètre permet ainsi de connaître le choix d’investissements des familles, leur appétence au risque, la répartition entre les classes d’actifs, l’évolution des choix d’investissement, de mesurer l’impact de l’actualité sur leur choix, l’intérêt porté à l’investissement socialement responsable, l’attrait pour l’expatriation...

Il ressort de cette enquête que les familles demeurent prudentes sur les investissements et souhaitent donc continuer à allier performance et risque modéré. Comme pour la 1ère édition, une grande majorité, 66%, présente un profil d’investisseurs équilibrés, 21% un profil prudent, 7% un profil dynamique et 2% un profil offensif. A noter que la part des profils prudents a augmenté de +10%, alors que celle des profils équilibrés a diminué de -3%, celle des profils dynamiques de -4% et celle des offensifs de -1%.

Les placements dans l’assurance vie ressortent en tête (26%: 13% pour les contrats en euros et 13% pour les multi-supports) suivis par l’investissement dans l’immobilier (19%: 17% pour le locatif et 2% pour la pierre papier). Les actions cotées et le private equity représentent chacune 14% des produits d’investissement.

Next Finance 7 avril
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique