IMG
Isabelle Bourcier : « Nos segments de croissance portent notamment sur les ETF Smart Beta et ISR »

Evolution du marché des ETF, impact de la réglementation, développement en cours chez BNPP AM…Next Finance fait le point avec Isabelle Bourcier, Responsable des gestions quantitatives et indicielles de BNP Paribas Asset Management.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Next-Finance: Comment s’est porté le marché des ETF en 2017?

Isabelle Bourcier: La croissance reste globalement forte au niveau mondial. En ce qui concerne l’Europe, cette année, le marché a été plus dynamique qu’aux Etats-Unis, avec une progression des encours de plus de 34% depuis le début de l’année d’après ETFGI. En Europe, la collecte se porte bien également sur les ETF sur indices actions, avec des flux de +58,8 Md$ à fin octobre 2017 et de +24,1 Md$ sur les ETF sur indices obligataires.

JPEG - 28.6 ko
Source ETFGI – données à fin octobre 2017

Voyez-vous une hausse de l’utilisation des ETF chez les asset managers? Les institutionnels? Les distributeurs?

Les asset managers restent d’importants utilisateurs d’ETF, notamment ceux spécialisés dans la gestion diversifiée car, rappelons-le ces produits permettent de construire des portefeuilles intégrant plusieurs classes d’actifs, via des briques indicielles. Du côté des institutionnels, la demande est également au rendez-vous, les investisseurs intégrant bien souvent les fonds indiciels à leur allocation, notamment pour y ajouter une poche ESG et/ou de décarbonisation par exemple. Enfin, pour les distributeurs, il est clair que la mise en place de MIFID II en 2018 va susciter de plus en plus d’intérêt de leur part en terme d’utilisation en gestion conseillée.

Pour les distributeurs, il est clair que la mise en place de MIFID II en 2018 va susciter de plus en plus d’intérêt de leur part en terme d’utilisation en gestion conseillée.
Isabelle Bourcier, Responsable des gestions quantitatives et indicielles de BNP Paribas Asset Management

Quelle est/sera l’impact de la réglementation (MIFID II notamment) sur le marché des ETF? La réglementation va-t-elle favoriser les Plateformes de Robo Advisors? Est-ce là une réserve de croissance pour les ETF?

Comme on l’a observé aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, lors de la mise en place de la RDR («Retail Distribution Review»), MIFID II devrait progressivement pousser les distributeurs à davantage favoriser les ETF dans leurs allocations d’actifs. D’ailleurs, pour ce faire, les plateformes de Robo Advisors font appel aux ETF car ces briques d’allocation représentent le moyen le plus efficient et le moins cher pour le faire.

Quel bilan faîtes-vous cette année chez BNPP AM et quels sont les projets de développement dans la gestion passive après la réorganisation de votre société de gestion? Comment vous positionnez-vous par rapport à la concurrence, notamment en France et en Europe?

Notre activité est désormais intégrée dans un pôle regroupant l’ensemble des gestions quantitative et indicielle chez BNPP AM et représente 17,5 Md€ sous gestion à fin octobre 2017. En ce qui concerne les ETF, nos encours s’établissent à 7,7 Md€ à la même date, contre 4,5 Md€ en Septembre 2016. Dans le même temps, nous avons gagné des parts de marché, nous occupons désormais le 10ème rang en Europe, soit une progression de 4 places sur les 12 derniers mois.

Nous comptons également développer notre gamme avec le lancement de nouveaux ETF ISR et obligataires dans les mois qui viennent.
Isabelle Bourcier, Responsable des gestions quantitatives et indicielles de BNP Paribas Asset Management

Quels sont vos segments de croissance en matière de produits? Les ETF Smart Beta et les ETF ISR? Avez-vous l’intention de continuer à élargir votre gamme sur ces deux segments?

Nos segments de croissance portent notamment sur les ETF Smart Beta et ISR, segments sur lesquels nous avons récemment élargi notre gamme pour mieux répondre à la demande des investisseurs en la matière. Nous avons ainsi lancé des ETF sur les dividendes et nous comptons également développer notre gamme avec le lancement de nouveaux ETF ISR et obligataires dans les mois qui viennent.

Paul Monthe , RF 7 décembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique