IMG
Immobilier - Les investissements sud-coréens enregistrent une augmentation de plus de 120% en 2019 en Europe : la France en première position !

Les investissements sud-coréens en Europe ont augmenté de 120% en 2019 pour atteindre 12,5 Md € (contre 5,6 Md € en 2018), selon les dernières données du Conseil International en immobilier Savills.

Les chiffres actuels indiquent que la France serait le premier pays bénéficiaire de cette augmentation, avec des volumes d’investissement records: 4,5 Md € soit 36% du total (contre 355 M € en 2018). L’Allemagne arrive en deuxième position avec 16%, 1,9 Md € du total (contre 1,3 Md € en 2018), suivie du Royaume-Uni avec 13%, 1,6 Md € du total (contre 2,2 Md € en 2018).

JPEG - 28.5 ko
Source: RCA

Parmi les investisseurs les plus actifs figuraient Samsung Life Insurance, Hanwha Investment & Securities, Mirae Asset et Samsung Securities. Ce dernier a acheté l’immeuble Lumière à Paris dans le cadre d’une joint-venture avec Primonial pour un montant record de 1,2 Md €. Un consortium composé de Hana Financial Investment et NH Securities a également financé le réaménagement du bureau EDGE d’Amsterdam, prévu pour 2021, tandis que Vestas Investment Management a acquis un entrepôt Amazon près de l’aéroport de Barcelone pour 200 M €.

Quant aux classes d’actifs, c’est sans surprise le secteur des bureaux qui s’est distingué attirant 70% du volume d’investissement total en 2019 (soit 8,7 Md €). Le secteur industriel a représenté 25% du volume des investissements (3,1 Md €) après des transactions industrielles massives (1,8 Md €) au dernier trimestre.

Nicola Ciavarella, Directeur Département Investissement, Savills France, précise «Si le marché français anticipe un repli des investisseurs institutionnels coréens en début d’année, les fonds ’retail’ coréens pourraient prendre le relai très rapidement. De même, si les bureaux et la logistique continueront à constituer le cœur de leurs investissements, il n’est pas improbable que d’autres classes d’actifs (data center et résidentiel) viennent compléter la gamme des produits recherchés.»

Tristam Larder, co-directeur, Regional Investment Advisory EMEA, Savills, a déclaré: «Les capitaux ont afflué sur le marché immobilier européen grâce à plusieurs facteurs clés tels qu’un taux de change favorable entre l’euro et le won, une dette européenne relativement bon marché ainsi qu’un climat politique relativement stable en Europe.»

«En 2020, nous prévoyons que les investisseurs auront besoin de temps pour digérer leur nombre record d’acquisitions réalisé au cours des 12 derniers mois. Nous pouvons donc nous attendre à un T1 légèrement plus calme par rapport à 2019. Davantage d’acteurs sud-coréens pourraient choisir de s’associer avec des investisseurs européens dans des joint-ventures au fur et à mesure que nous progressons dans l’année.»

Mike Barnes, Associé, European Research, Savills, a ajouté: «Alors que nous venons d’entrer dans une nouvelle année, les prévisions de la Banque centrale européenne selon lesquelles les taux d’intérêt sont plus susceptibles de baisser que d’augmenter, continueront de fournir un environnement de prêt attractif. En conséquence, nous nous attendons à ce que le capital sud-coréen soit une force puissante dans l’immobilier européen au cours des 12 prochains mois - en particulier dans les opportunités core et core plus.»

Next Finance 28 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique