IMG
I.CERAM se lance dans l'impression 3D médicale et prend une participation dans ADDIDREAM

I.CERAM, spécialisée dans les implants orthopédiques innovants et implants en céramique, accélère son développement par une prise de participation significative dans la start-up ADDIDREAM (49%), installée à Limoges et spécialisée dans l’impression 3D d’ancillaires et d’implants médicaux.

I.CERAM vient de finaliser un investissement dans la société ADDIDREAM, start-up limougeaude spécialisée dans l’impression 3D multi-matériaux de dispositifs médicaux. ADDIDREAM a été créée par deux ingénieurs matériaux issus de l’ENSIL-ENSCI (Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Limoges - Ecole Nationale Supérieure de Céramique Industrielle).

Clément Muhle et William Allaine ont fondé ADDIDREAM en décembre 2017 et investi dans deux imprimantes 3D permettant d’imprimer des pièces en métal et en plastique. L’ambition des fondateurs est d’industrialiser le procédé de fabrication additive. La société va produire des instruments chirurgicaux innovants optimisés en poids et en encombrement, et ce, pour tous les acteurs de la santé.

Des installations dédiées à la fabrication additive dans le domaine de la Santé

Par ses installations dédiées aux activités médicales, comprenant des imprimantes 3D EOS ainsi que l’ensemble des machines de post-traitements nécessaires à la finalisation des pièces imprimées, la société propose des solutions innovantes aux industriels de la santé.

ADDIDREAM adresse la problématique des ancillaires que les établissements de santé ne financent pas et dont le coût impacte le prix final de l’implant ainsi que le besoin en fonds de roulement. Les hôpitaux demandent aux industriels de l’orthopédie de mettre à disposition des chirurgiens les ancillaires nécessaires à la pose de leurs implants. La fabrication par impression 3D (métallique ou plastique) doit permettre de fournir des ancillaires allégés à usage unique qui augmentent la réactivité et limitent les stocks supportés par les industriels du secteur.

William Allaine, Directeur Général d’ADDIDREAM précise: «Les deux premiers objectifs de la start-up sont d’une part, la mise en production du parc machines et d’autre part, l’obtention de la certification ISO 13 485 au cours de l’année 2018.»

Clément Muhle, Président du Conseil d’administration complète: «Cette prise de participation est stratégique pour ADDIDREAM, et nous permet de bénéficier de l’expertise industrielle d’un acteur reconnu dans le domaine médical.»

Une technologie complémentaire au procédé Ceramil®

L’impression 3D trouve ses avantages dans la fabrication de pièces complexes ou sur-mesure, mais ne permet pas à ce jour de reproduire la résistance mécanique, la porosité et l’inertie chimique obtenues par le procédé mis au point par I.CERAM pour ses implants Ceramil®.

Comme l’indique André Kerisit: «Cet investissement permet à I.CERAM d’élargir son panel de technologies afin de produire des ancillaires toujours plus adaptés et plus ergonomiques pour les chirurgiens utilisant les implants I.CERAM et vient en complément de notre technologie Ceramil®.»

Fort de cette nouvelle participation, I.CERAM poursuit son développement d’implants osseux et d’ancillaires dédiés au remplacement d’os infectés lui permettant de conforter sa position d’acteur majeur dans le traitement des infections osseuses.

Next Finance 16 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique