IMG
Girardin Industrielle : belles performances d'ECOFIP

Avec 62 millions d’euros collectés en 2019, ECOFIP a réalisé une excellente année 2019. A l’heure des bilans, le leader de la défiscalisation en Girardin Industrielle a réalisé 4.300 dossiers de souscription, permettant à 2.700 entreprises ultra-marines de financer leur développement. Explications.

La mise en place du prélèvement à la source n’aura pas détourné les contribuables métropolitains de la Girardin Industrielle. C’est ce que constate ECOFIP, spécialiste de la défiscalisation outre-mer, qui en ce début d’année, tire les enseignements de sa collecte 2019.

Un bilan positif qui révèle tout à la fois, "un maintien des investissements dans les DOM-COM, un nombre d’entreprises ultramarines toujours aussi important et une confiance récurrente des investisseurs" explique Mélanie Kabla, Directrice du Développement.

Taux proche de 0% de requalification fiscale

Par ailleurs, dans un climat de fortes contraintes réglementaires, le monteur offre de nombreuses garanties... Cette grande rigueur permet à ECOFIP d’afficher un taux proche de 0% de requalification fiscale à ce jour. De plus, la forte mutualisation des opérations financées et les solutions assurantielles proposées sécurisent fortement l’investissement du contribuable.

"Les souscripteurs qui font le choix de nous rejoindre, sont convaincus de la fiabilité et de la sécurité de leurs investissements grâce à notre gestion des opérations et nos nombreuses assurances; ce qui prévient et évite les risques de redressement." explique Mélanie Kabla.

Stabilité du dispositif

Enfin, ECOFIP aborde l’année 2020 avec optimisme... A l’heure où les pouvoirs publics souhaitent supprimer des niches fiscales, ils ont confirmé l’utilité de la Loi Girardin Industrielle. Sanctuarisée jusqu’au 31 décembre 2025 dans les DOM-COM, elle devrait répondre aux besoins des Français qui recherchent à la fois de la souplesse et de la stabilité dans un environnement fiscal mouvementé.

Sans notion d’engagement d’une année sur l’autre, la Girardin Industrielle demeure une opération de type "one-shot" pour le souscripteur, là où d’autres produits s’inscrivent sur le long terme. De plus, c’est un acte citoyen des contribuables métropolitains, pour aider le développement des territoires ultramarins.

Next Finance 7 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique