IMG
Enquête marché immobilier : Les Français poursuivent leurs projets immobiliers

De nombreux secteurs ont été fortement impacté par la crise sanitaire et le confinement auquel la crise a donné lieu. Le secteur immobilier fut l’un des plus touché étant donné que recevoir ses clients ou organiser des visites de biens immobiliers était impossible.

Comment les conseillers immobiliers indépendants ont-ils été impactés? Comment l’activité a été maintenue efficacement pour pallier le confinement? Comment ont réagi les Français: les projets immobiliers ont-ils été entièrement stoppés? Quel rôle pour les outils digitaux?

Capifrance, le groupe immobilier, a mené l’enquête en interrogeant son réseau de 2500 conseillers indépendants. 94% des répondants se déclarent satisfaits des engagements pris par le groupe, tant financiers qu’organisationnels. Quant aux particuliers, 37% des Français ont poursuivi leurs projets immobiliers malgré la crise.

Une organisation ajustée pour pallier le confinement

Chez Capifrance, une solide organisation accompagne au quotidien les conseillers indépendants. Réactif face à la crise, le réseau a bien su ajuster sa stratégie. Selon l’enquête réalisée entre le 14 avril et le 17 avril 2020 par le réseau Capifrance, 94% des conseillers interrogés se sont sentis très bien accompagnés et satisfaits des mesures et engagements financiers pris par le groupe (gratuité des packs en avril et mai)

Le confinement, a également amené le réseau à renforcer son processus de formation (+65%). Ainsi, en un mois, 650 conseillers ont suivi les formations à distance grâce aux équipes de formation DigitRe Academie. Le groupe a développé en complément un programme de webinars hebdomadaires avec au total plus de 32 webinars proposés et plus de 5 760 participants sur 4 semaines. Pour rester actif sur le marché, les conseillers ont maintenu au quotidien la relation avec les clients par téléphone et envoi d’email.

Poursuivre son projet immobilier grâce au digital

Réseau phygital, la digitalisation des services et solutions est une réalité quotidienne chez Capifrance. Pour faire face à la crise, les conseillers ont surtout donné la priorité à la signature électronique et à la visite à distance. Ainsi, pendant le confinement, 14% des conseillers ont pu signer un mandat, et 10% ont signé une offre électronique.

97% des conseillers ont estimé que les outils digitaux sont indispensables pour assurer la continuité de l’activité. Pour préparer la reprise, des outils de communications prioritaires ont été adaptés: réseaux sociaux, flyer, campagne emailings sont des moyens efficaces pour anticiper l’après-crise.

Des facteurs favorables à la reprise du marché immobilier

Malgré la crise, 46% des conseillers indépendants sont confiants quant à l’avenir du marché immobilier. Ils ont favorisé les formations pendant le confinement, pour être plus performants à la reprise (474 sur 750). Bien qu’une incertitude persiste sur le marché immobilier à court terme après la reprise, l’immobilier reste à long terme une valeur refuge pour les Français. Pour cause, l’enquête indique que 48% de particuliers ont juste mis leur projet en stand-by et 37% ont continué de travailler leur projet pour être prêt au moment de la reprise.

La reprise du marché dépend aussi de la préparation élaborée en amont. Outre les outils de communication, une offre digitale bien structurée et riche permet de faire la différence entre professionnels et accueillir l’après-crise en toute confiance. C’est dans ce contexte que Capifrance a remis un guide de redémarrage à l’ensemble de son réseau dès le 27 avril, reprenant à la fois tous les conseils de précautions à respecter et à faire respecter aux clients mais aussi un planning d’actions à mener jusqu’au 11 mai, accompagné d’un kit de communication pour relancer l’activité.

Next Finance 15 mai
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique