IMG
En un graphique : Bientôt la fin du ralentissement économique chinois

Pour soutenir la reprise, la banque centrale chinoise a abaissé le ratio de réserves obligatoires pour les banques, et nous anticipons trois nouvelles baisses à venir pour assurer le soutien de l’économie. La banque centrale chinoise dispose d’une vaste marge de manœuvre pour abaisser davantage ce ratio si besoin.

L’économie chinoise a probablement ralenti plus tôt et plus fortement que ce que suggèrent les indicateurs économiques officiels. Nous nous attendons à ce que ce ralentissement persiste pendant encore un à deux trimestres, dans la mesure où il faut généralement deux à six trimestres pour que les mesures d’assouplissement monétaire aient un impact sur l’économie.

Pour soutenir la reprise, la banque centrale chinoise a abaissé le ratio de réserves obligatoires pour les banques, et nous anticipons trois nouvelles baisses à venir pour assurer le soutien de l’économie. La banque centrale chinoise dispose d’une vaste marge de manœuvre pour abaisser davantage ce ratio si besoin.

En outre, nous nous attendons à ce que la banque centrale chinoise pousse les établissements à mieux reconnaître leurs créances douteuses. L’institution avait déjà contraint les prêteurs à reclasser en créances douteuses, les prêts en attente de paiement depuis plus de 90 jours. Toutefois, la sous-performance boursière des banques chinoises laisse penser que les investisseurs ont des doutes sur la situation de ces établissements. L’indice Hang Seng Financial H Shares a ainsi perdu près de 30% depuis son précédent sommet et connaît une forte volatilité, qui se traduit par des mouvements de hausse et de baisse nettement amplifiés par rapport à la moyenne du marché.

Sébastien Galy 31 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique