IMG
Élections au Royaume-Uni : Le résultat des élections crée une situation ambigüe pour les marchés.

Selon Mark Burgess, Chief Investment Officer EMOA et Responsable marché actions de Columbia Threadneedle Investments, le résultat des élections crée une situation difficile d’un point de vue politique et ambigüe pour les marchés. Les marchés détestent l’incertitude et cela augmente le risque de volatilité.

Jusqu’à présent, la réaction la plus forte a été pour la Livre Sterling, et cela va sans doute continuer. Il y a un effet de conversion des devises important pour les bénéfices internationaux des nombreuses multinationales cotées à la bourse de Londres. Elles devraient bénéficier de la faiblesse de la devise britannique.

Les Gilts - obligations d’Etat britanniques – ont gardé leur statut de ‘refuge’ malgré plusieurs événements politiques incertains ces dernières années. Cependant, les investisseurs internationaux détenteurs de Gilts constituent un tiers des détenteurs de la dette. Une diminution de l’appétit de ces investisseurs internationaux pour la dette britannique pourrait présenter un risque.

Nous n’attendons pas de mesure directe de la part de la Banque d’Angleterre mais elle surveillera la confiance des consommateurs de près, notamment si la Livre Sterling continue de se déprécier.

En ce qui concerne la croissance de l’économie britannique, bien qu’elle ait assez bien résisté depuis le référendum, les derniers chiffres indiquent un affaiblissement. La confiance des consommateurs britanniques semblent s’essouffler, ce qui pourrait affaiblir la croissance et avoir un impact sur les ménages les plus endettés.

Enfin, nous en venons au Brexit. Le résultat des élections réduit la probabilité d’un Brexit ‘dur’, ce qui est positif pour l’économie britannique et européenne. Une approche plus souple aux négociations du Brexit pourrait par exemple soutenir la Livre Sterling au moyen terme. Il semble raisonnable de penser qu’un accord sur le Brexit fera l’objet de plus de contrôle parlementaire et le gouvernement cherchera à préserver certains éléments de l’accès au marché unique.

La confiance du marché dépend maintenant de la rapidité avec laquelle un nouveau gouvernement peut être formé. Avec une autorité réduite, il sera difficile pour le gouvernement de faire beaucoup et l’incertitude risque de dominer aussi longtemps que la situation reste incertaine.

Sans vainqueurs absolus des élections, il est temps pour tous les partis de s’asseoir et d’essayer de former une stratégie cohérente. Nous devons attendre et voir quel type d’approche transversale pourrait être viable.

Mark Burgess 12 juin
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique