IMG
Décryptage du marché immobilier : ZOOM sur Argelès-sur-Mer

La ville d’Argelès-sur-Mer, proche des côtes espagnoles, est une station balnéaire prisée des Pyrénées-Orientales. Son centre-ville, sa plage, ainsi que son port font le plus grand bonheur des touristes et résidents. Décryptage par Line & Jérôme Monnier, Conseillers en immobilier Optimhome...

La ville d’Argelès-sur-Mer, proche des côtes espagnoles, est une station balnéaire prisée des Pyrénées-Orientales. Son centre-ville, sa plage, ainsi que son port font le plus grand bonheur des touristes et résidents. «Cette année, le marché de l’immobilier à Argelès-sur-Mer connait un regain de dynamisme par rapport à l’année dernière. La demande a évolué et s’est orientée davantage sur des appartements de standing et des maisons individuelles.» confient Line & Jérôme Monnier, conseillers immobiliers Optimhome sur la ville.

Un regain de dynamisme pour le premier semestre 2019

L’année 2019 semble être un bon cru pour l’immobilier de la ville. La demande est importante et s’oriente dorénavant sur les appartements de standing ou les pavillons individuelles. Si le prix moyen d’un appartement est de 2700 euros/m², la localisation et la nature du bien peuvent faire évoluer les prix de 1500 à 3700 euros.

Pour les maisons, le prix moyen est inférieur au prix des appartements, il se situe à 2600 euros/m². Là aussi, suivant les prestations du bien, le prix peut varier de 1500 à 3500 euros.

«Le prix des maisons reste dans la moyenne du marché alors que celui des appartements est plus élevé. L’offre est en train de se réguler et les prix semblent se rapprocher entre ces deux typologies de biens.» indiquent les conseillers Optimhome.

A savoir: à Argelès-sur-Mer, 64% des acheteurs sont à la recherche d’une résidence secondaire.

Un centre-ville accessible

Actuellement, les biens situés en centre-ville sont très abordables. Cela s’explique notamment par l’agencement atypique des biens, des maisons souvent sur 3 ou 4 niveaux, sans extérieur, (ni terrasse ni jardin) avec une luminosité qui peut être assez limitée.

«L’investissement immobilier au centre-ville doit être réfléchi. Ce sont généralement des habitations rustiques qui nécessitent des travaux. De plus, le stationnement de véhicules y est souvent problématique, garage ou parking en nombre limité.» indique Jérôme Monnier.

A savoir: dans le cadre d’une politique ambitieuse, le centre-ville a été récemment rénové avec la création d’un grand parking public gratuit «Marasquer» à proximité du centre historique de la ville.

Des secteurs privilégiés selon les attentes des acheteurs

Pour l’acquisition d’une maison, la demande est plus concentrée sur les quartiers récents, situés en périphérique du centre-ville. Il faut compter un budget entre 200 000 euros et 250 000 euros pour une résidence 3 pièces avec garage.

«Les appartements de type T2 à proximité du bord de mer sont privilégiés. Il est facilement possible d’en trouver pour un budget approchant les 100 000 euros» complète la conseillère Optimhome Line Monnier.

Une demande forte pour l’investissement locatif

La ville d’Argeles sur Mer, étant une station balnéaire fréquentée, il existe une vraie demande pour l’investissement locatif. Les biens recherchés pour ce type d’achat sont souvent 3 pièces, de préférence de plain-pied, avec un extérieur et idéalement un parking ou garage qui fait défaut dans la ville.

«Attention, les délais de vente sont relativement longs, notamment dû à l’engorgement des offices notariales de notre département.» conclut le couple de conseillers Optimhome.

Next Finance 21 août
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique