IMG
Dans quelles matières premières investir avec des CFD ?

Au milieu des nombreux produits financiers et marchés proposés par les plateformes de trading, il est parfois difficile de faire un choix. Si les devises et les actions ont souvent la cote, les matières premières offrent un certain nombre d’avantages et d’opportunités...

La suppression des barrières d’accès aux marchés financiers combinée avec des rendements d’épargne toujours plus faibles a incité beaucoup d’investisseurs à se tourner vers le trading en ligne ces dernières années. Au milieu des nombreux produits financiers et marchés proposés par les plateformes de trading, il est parfois difficile de faire un choix. Si les devises et les actions ont souvent la cote, les matières premières offrent un certain nombre d’avantages et d’opportunités.

JPEG - 248.8 ko
Source: PxFuel.

Pourquoi utiliser des CFD?

En général, les plateformes de trading proposent différents produits financiers pour satisfaire leurs clients. À côté des turbos et autres produits sophistiqués, beaucoup d’investisseurs choisissent de faire du trading CFD car c’est l’un des instruments financiers les plus courants.

Les CFD ont de nombreux avantages. Parmi ceux-ci, on citera la possibilité de miser à la hausse ou à la baisse sur les variations du cours d’un sous-jacent, l’accès à de multiples marchés et la possibilité d’utiliser un effet de levier pour acheter ou vendre à découvert. Le marché des matières premières est généralement considéré comme un marché volatil. Grâce à ces caractéristiques, les traders peuvent donc profiter pleinement des variations parfois importantes des cours de bourse des différentes commodities.

Quelles matières premières sélectionner?

JPEG - 198.5 ko
Source: PxHere.

Lorsqu’on parle matières premières, le pétrole brut et l’or viennent directement à l’esprit de la plupart des investisseurs. Néanmoins, le marché est bien plus diversifié et regroupe différentes catégories d’actifs.

À côté de l’or considéré comme valeur refuge, il y a bien évidemment tous les autres métaux précieux comme l’argent et le cuivre notamment.

Il faut également tenir compte de tous les produits issus de l’agriculture comme le café, le coton, le blé ou encore le sucre. Le bétail peut aussi être considéré comme une commodity. Le marché est donc loin d’être lisse et uniforme.

Certaines matières premières comme le pétrole sont très volatiles, d’autres sont généralement considérées comme plus stables. Des éléments incontrôlables influencent également le prix de ces matières premières. On pense par exemple à des événements géopolitiques ou des aléas météorologiques. Il est donc important d’être réactif lorsqu’on investit en commodities.

La plupart des investisseurs en matières premières commenceront par se tourner vers les commodities les plus classiques comme l’or ou le pétrole. Les dynamiques régissant les cours de ces matières premières sont en effet relativement simples. Par la suite, il est intéressant de diversifier son portefeuille et de s’intéresser plus particulièrement à certaines catégories d’actifs. Identifier les métaux indispensables au monde de demain ou s’intéresser aux terres rares par exemple sont des démarches intéressantes dans une perspective à long terme. Néanmoins, beaucoup de ces métaux ne sont pas accessibles aux particuliers.

Dans les faits, il est difficile d’émettre des recommandations particulières car chaque investisseur doit constituer son portefeuille en tenant compte de ses compétences d’une part mais également de son temps et de son aversion au risque d’autre part.

Diversifier son portefeuille d’investissement

Même si certains traders se spécialisent en commodities voire dans une catégorie de matières premières en particulier, ce n’est pas recommandé pour des investisseurs amateurs. La règle première pour espérer obtenir un bon rendement est de diversifier son risque et donc son portefeuille. En outre, le marché des commodities est considéré comme peu liquide à l’inverse par exemple du marché des devises.

Un trader amateur opérant de manière isolée saura donc prendre le recul nécessaire pour ne pas se concentrer sur un seul marché. Une diversification optimale du portefeuille en tenant compte de son profil et de ses attentes permettra d’optimiser la gestion du risque en connaissance de cause. Une bonne compréhension du risque est en effet une clé indispensable pour investir sereinement sur les marchés financiers.

27 mars
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique