IMG
Cartographie 2020 des Fintech françaises

NewAlpha Asset Management et le cabinet de conseil Exton Consulting ont associé leurs expertises et leurs complémentarités afin de proposer la troisième édition de leur cartographie annuelle des FinTech entrepreneuriales françaises établie à fin décembre 2019.

Structurellement positionnés sur le secteur FinTech, en relation directe avec les entrepreneurs et les acteurs institutionnels de l’industrie financière, NewAlpha et Exton Consulting ont agrégé le résultat de leur travail d’identification, de classification et d’analyse. Avec plusieurs centaines d’entreprises analysées, cette cartographie donne une image représentative du secteur FinTech français fin 2019.

Les 352 sociétés qui figurent dans cette cartographie sont des FinTech françaises, entrepreneuriales, établies et substantiellement actives à fin 2019. Ces FinTech transforment les métiers de la Banque, de l’Assurance et de l’Asset Management en proposant de nouveaux produits financiers ou des services transverses qui permettent à l’industrie financière d’optimiser ses processus opérationnels et améliorer ses offres de produits et services. Les équipes de NewAlpha et d’Exton Consulting ont rencontré la plupart de ces startups.

La cartographie proposée positionne ces FinTech françaises par secteur d’activité et par ancienneté. Cette visualisation croisée permet ainsi d’analyser la dynamique de création des startups FinTech en France et d’anticiper les évolutions de l’industrie.

Ce document ainsi que son analyse sont téléchargeables sur mappingfintech.com

«Avec un triplement du nombre de licornes FinTech européennes depuis 2016, l’Europe est clairement un terreau fertile pour les FinTech. Dans ce contexte, les FinTech françaises ont poursuivi leur développement en 2019 et sont devenues un des principaux contributeurs de la French Tech. Un nombre considérable de success stories dope la croissance de ce secteur et contribue à attirer des financements nationaux et internationaux de plus en plus significatifs. L’accélération de la transformation digitale des leaders de l’industrie financière s’accompagne ainsi d’un dynamisme toujours soutenu des entrepreneurs et des investisseurs, qui entendent bien y contribuer.» indique Lior Derhy, Managing Partner chez NewAlpha AM.

«Jamais la France n’a compté autant de FinTech qui cherchent à révolutionner le paysage des services financiers. De nombreux nouveaux acteurs ont fait leur apparition cette année, pas nécessairement là où on les attendait, signe de l’agilité de nos entrepreneurs dans l’identification de nouvelles opportunités. 2019 a également été l’année de la maturité, avec en porte étendard les 7 FinTech françaises ayant intégré le Next40: au-delà des fonds levés, celles-ci ont créé plus de 1 000 emplois depuis 2017 et s’installent durablement dans le paysage des services financiers en France et à l’étranger, dans une relation de concurrence ou de collaboration plus que jamais créatrice de valeur pour l’ensemble du marché.», ajoute Nicolas Felgueiras, directeur chez Exton Consulting.

A RETENIR:

-Le secteur FinTech français poursuit son essor en 2019:

    • 352 FinTech françaises, entrepreneuriales, établies et substantiellement actives à fin 2019 sont recensées dans cette cartographie du marché français. 134 sociétés ont été ajoutées ou retirées par rapport à l’édition précédente, ce qui traduit la forte dynamique de ce secteur.
    • 83 sociétés ont fait leur entrée dans cette nouvelle édition.
    • Les PayTech constituent encore le plus grand vivier entrepreneurial avec plus de 20% des FinTech françaises, tandis que les Tech for Fin et les néo-banques adressant des marchés spécifiques affichent une croissance soutenue.
    • Le poids croissant des FinTech françaises en activité depuis plus de 5 ans illustre leur aptitude à s’inscrire durablement dans le paysage financier national et international grâce notamment à la qualité d’exécution de leur plan et leur financement par des investisseurs nationaux mais aussi étrangers.

-2019 est une année record en termes de levées de fonds pour les FinTech françaises:

    • La French Tech a battu son record en termes de fonds levés en 2019. Dans ce contexte, la FinTech surperforme cette tendance en 2019 et représente 13% des levées de la French Tech, en croissance moyenne d’environ 50% par an sur les 3 dernières années.
    • Plus de 80 levées de fonds ont été réalisées en 2019 par les FinTech identifiées pour un montant supérieur à 630 m€, soit un quasi doublement des fonds levés par comparaison avec 2018.
    • Les fonds de Venture Capital étrangers ont augmenté significativement leur présence en menant deux tiers des levées de fonds supérieures ou égales à 10 m€ en 2019, à comparer avec 20% des levées en 2018.
    • En 2019, 5% du montant total des levées de fonds a financé des FinTech dont l’équipe fondatrice inclut au moins une femme.

-Les enjeux majeurs des acteurs établis du secteur financier se traduisent progressivement en opportunités pour les FinTech:

    • L’industrie financière dans son ensemble a marqué un intérêt fort pour les solutions permettant l’agrégation et la valorisation des données bancaires transactionnelles.
    • Les besoins en solutions de mise en conformité, et notamment de connaissance clients, sont cette année encore majeurs et stratégiques pour les établissements financiers.
    • Les attentes des acteurs établis en solutions autour de la Green Finance et de la finance «for good» sont fortes eu égard aux récentes évolutions réglementaires et commerciales.
    • La Directive européenne DSP2, qui crée un environnement favorable au développement de l’initiation des paiements par des acteurs tiers, et le développement du paiement instantané devraient favoriser l’émergence de nouvelles PayTech capables de proposer des fonctionnalités de paiement enrichies dans les années à venir.
Next Finance 28 janvier
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique