IMG
CPR AM déploie sa méthodologie ESG par les risques

Les notes, que ce soit au niveau de la note ESG globale ou des critères, vont de «A» à «G», «A» désignant les meilleures pratiques. La méthodologie CPR AM s’applique à écarter les plus mauvais profils, à savoir «F» ou «G» pour chaque niveau de filtrage: note globale et critères par zone géographique.

CPR AM étend son approche spécifique dans la prise en compte des facteurs de risque liés aux enjeux Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance à l’ensemble de sa gamme quantitative actions qui compte cinq fonds historiques CPR Actions France, CPR Europe, CPR Euroland, CPR USA et CPR Japon. L’encours global de la gamme représente à fin octobre plus de 1,5 milliard d’euros.

«La prise en compte des enjeux Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) est désormais rendue possible grâce à la transparence fournie par les entreprises notamment au niveau de leurs politiques RSE et Climat, même si certains standards de marché n’ont pas encore véritablement émergé. En donnant une vision à 360° des risques à nos équipes de gestion, nous sommes convaincus que l’intégration ESG est vecteur de création de valeur à long terme» souligne Valérie Baudson, directeur général de CPR AM.

Conscientes des obligations fiduciaires à l’égard de leurs clients investisseurs, les équipes de CPR AM se sont engagées dans une démarche équilibrée de prise en compte des enjeux extra-financiers ayant un impact financier. L’approche ESG par les risques de CPR AM, d’ores et déjà largement mise en œuvre au sein de mandats dédiés pour certains de ses grands clients institutionnels, est donc naturellement appliquée sur une large palette de fonds ouverts toutes classes d’actifs (actions, taux, crédit, diversifiés et convertibles).

Cette approche vient également enrichir la gestion multifactorielle de CPR AM et les cinq fonds historiques de la gamme: CPR Actions France, CPR Europe, CPR Euroland, CPR USA et CPR Japon.

La méthodologie CPR AM s’appuie sur le processus d’analyse et le rating propriétaire ESG du Groupe Amundi, certifié par l’AFNOR. Elle vise, pour chaque univers d’investissement, à exploiter au mieux les informations extra-financières via un filtrage d’exclusion systématique effectué à deux niveaux.

  • Le premier niveau consiste tout d’abord à exclure les entreprises les moins bien notées selon la note ESG globale qui est une moyenne pondérée des scores de quinze critères extra-financiers génériques complétés par vingt-et-un critères sectoriels spécifiques.
  • Le second niveau consiste, quant à lui, à exclure de cet univers préalablement filtré les entreprises les moins bien notées en prenant en compte, cette foisci, une sélection de cinq critères E-S-G propres à chaque zone géographique dans laquelle le fonds investit. Cela permet de tenir compte des enjeux majeurs auxquels chaque zone doit faire face de façon plus spécifique.
  • Pour la zone EuroEurope, les cinq critères retenus sont l’énergie et les émissions de CO2; la santé et la sécurité; la composition du conseil d’administration; l’audit et le contrôle; le droits des actionnaires.
  • S’agissant de l’Amérique du Nord l’accent est mis sur des critères environnementaux liés notamment au traitement des déchets ou à la biodiversité et de gouvernance.
  • Pour le Japon, ce sont davantage des critères sociaux liés par exemple aux relations syndicales et de gouvernance, notamment de déontologie, qui sont retenus.

En revanche, dans le cas des portefeuilles multifactoriels, quelles que soient les zones géographiques, les critères de gouvernance sont toujours prédominants.

Les notes, que ce soit au niveau de la note ESG globale ou des critères, vont de «A» à «G», «A» désignant les meilleures pratiques. La méthodologie CPR AM s’applique à écarter les plus mauvais profils, à savoir «F» ou «G» pour chaque niveau de filtrage: note globale et critères par zone géographique.

Cette méthodologie de filtrage permet d’obtenir un univers d’investissement ESG optimal au sein duquel le gérant construit son portefeuille selon sa stratégie financière multifactorielle.

«La stabilité financière ne peut être dissociée d’un engagement durable et nous avons une responsabilité sur le choix des investissements que nous réalisons au sein de nos portefeuilles. L’application de notre sélection de titres multifactoriels au sein d’univers «ESG par les risques» nous permet de mieux maîtriser la qualité du couple rendement / risque financier de nos portefeuilles. Ainsi, nous tenons compte des enjeux ESG sans pour autant altérer l’objectif de performance de chacun de nos fonds» précise Cyrille Collet, directeur des gestions quantitatives actions de CPR AM.

Au travers des solutions ESG et services associés, CPR AM apporte une réponse concrète aux besoins et attentes de ses clients qui souhaitent placer l’investissement responsable au cœur de leur allocation.

L’intégration des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance est clé dans sa stratégie de développement et CPR AM entend poursuivre, en ligne avec les ambitions du Groupe Amundi, sa trajectoire pour devenir l’un des acteurs de référence dans ce domaine.

Next Finance 26 novembre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique