IMG
CANDRIAM et le Grantham Research Institute de la London School of Economics lancent un partenariat en faveur d'une relance économique durable et inclusive pour le climat

Le projet se focalise sur les solutions permettant aux investisseurs d’accélérer la lutte contre le changement climatique tout en générant des impacts sociaux positifs, en plaçant la ‘Transition Juste’ au cœur de la relance après la crise de COVID-19.

  • Lancement de l’initiative «Sustainability, Investment, Inclusion and Impact» (SI3)[1], un partenariat d’une durée initiale de trois ans.
  • Le projet se focalise sur les solutions permettant aux investisseurs d’accélérer la lutte contre le changement climatique tout en générant des impacts sociaux positifs, en plaçant la ‘Transition Juste’ au cœur de la relance après la crise de COVID-19.
  • La LSE contribuera au projet à travers des travaux de recherche rigoureux, le dialogue et l’engagement politique et la constitution de communautés de pratique. Avec un objectif: développer des solutions inclusives pour répondre aux grands enjeux environnementaux.

CANDRIAM, acteur international de référence de la gestion responsable, et le Grantham Research Institute on Climate Change and the Environment (GRI) de la London School of Economics and Political Science (LSE) annoncent aujourd’hui un partenariat dont l’objectif est de soutenir les efforts de l’industrie de la gestion d’actifs pour développer une économie plus durable et inclusive.

Ce partenariat intervient en pleine crise de COVID-19, dans un contexte où les appels à «reconstruire un monde meilleur» se multiplient. Cette démarche passe notamment par la mise œuvre de plans de relance visant à accélérer les investissements verts dans certaines thématiques écologiques, comme l’efficacité énergétique dans le secteur du bâtiment ou les énergies renouvelables. Les responsables politiques et les investisseurs s’accordent également sur le fait que ces investissements verts doivent comporter une forte dimension sociale pour créer des emplois de qualité et un renouveau au sein des communautés, qui permettraient au monde de réussir sa transition vers une économie à zéro émission nette d’ici 2050.

Dans ce contexte, l’initiative «Sustainability, Investment, Inclusion and Impact» (SI3) est un projet de trois ans qui doit faciliter la recherche innovante, renforcer le dialogue et promouvoir les échanges d’idées à l’échelon international sur les moyens de garantir que l’action en faveur du climat ait un impact social positif. L’intégration des facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) au sein des décisions d’investissement s’est généralisée. Pourtant, la dimension sociale n’a toujours pas reçu l’attention suffisante, notamment dans les discussions liées à la lutte contre le changement climatique. Pour réussir, les politiques climatiques devront être équitable et perçues comme telles par les travailleurs, les consommateurs et les citoyens. A ce titre, les investisseurs peuvent jouer un rôle important dans la réalisation de cette «transition juste» à travers leur engagement actionnarial, l’allocation de leurs actifs et la promotion de certaines politiques.

L’initiative SI3 produira une recherche d’intérêt public identifiant les solutions pour combler cet écart, et en particulier le rôle que peuvent jouer les investisseurs institutionnels. Ces travaux porteront notamment sur le rôle des différentes classes d’actifs, les enjeux régionaux ainsi que les évolutions nécessaires des politiques publiques pour impulser l’action en faveur du climat (comme par exemple la tarification du carbone). Une attention particulière sera accordée à des travaux de recherche ciblée visant à établir un cadre de référence exhaustif pour l’industrie de l’investissement, afin d’accélérer le changement. La conférence pour le climat COP26 qui se tiendra à Glasgow en novembre 2021 constituera une étape et un horizon de temps importants pour la publication de travaux de recherche concrets et exploitables.

Ce partenariat sera piloté par Nick Robins, Professor in Practice for Sustainable Finance au sein du GRI, et supervisé par Naïm Abou-Jaoudé, CEO de CANDRIAM.

Pour Naïm Abou-Jaoudé, CEO de CANDRIAM et Président de New York Life Investments International: «Le respect de l’accord de Paris et l’atteinte des Objectifs de développement durable des Nations unies nécessitent une refonte profonde du système financier pour que celui-ci puisse répondre aux besoins de nos économies et de nos sociétés sur le long terme. Tourné vers l’avenir, CANDRIAM est fier de s’associer avec le Grantham Research Institute dans un projet de recherche et de collaboration de dimension internationale, visant à soutenir la transition vers une économie durable et inclusive.»

Nick Robins, Professeur de Finance Responsable Appliquée au Grantham Research Institute on Climate Change and the Environment ajoute: «La transition juste constitue la prochaine «frontière» du combat des investisseurs contre le changement climatique. Je suis ravi de m’associer à CANDRIAM pour concevoir cette initiative globale, qui permettra de donner corps aux enjeux de la protection de l’environnement, d’inclusion et d’impact, et ainsi montrer aux investisseurs qu’ils peuvent contribuer à la réalisation d’un monde meilleur dans l’après-crise.»

Next Finance 9 juin
Notes

[1] «Développement Durable, Investissement, Inclusion et Impact»

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique