IMG
Belfius et Kepler Cheuvreux annoncent de nouvelles embauches au bureau de Bruxelles

Cinq recrutements de haut niveau pour le nouveau bureau de recherche Kepler Cheuvreux à Bruxelles illustrent la logique du partenariat stratégique Equity Capital Markets annoncé en novembre 2017

Une étape importante dans le processus pour devenir la principale maison de recherche et de distribution d’actions en Belgique

Belfius et Kepler Cheuvreux sont heureux d’accueillir Loïc De Smet, en qualité de vendeur actions, ainsi que Matthias Maenhaut, Kris Kippers et Frédéric Renard en qualité d’analystes actions. Tous les quatre disposent d’une expérience notable sur la place financière belge. Ils contribueront au démarrage rapide des activités de l’antenne de Kepler Cheuvreux, située au sein de la tour Belfius à Bruxelles. Enfin, Thomas Landemaine, couvrira depuis Paris le secteur de la santé et des biotechnologies belges. La nouvelle équipe de recherche sera dirigée par Hans Pluijgers.

Avant de rejoindre Kepler Cheuvreux, Loïc De Smet était vendeur institutionnel puis Sales Trader sur les marchés actions chez KBC Securities pendant quatre ans à Bruxelles. Loïc bénéficie également d’une expérience d’auditeur auprès de PwC. Il est diplomé de l’ICHEC Brussels Management School, avec mention Magna cum Laude.

Matthias Maenhaut rejoint Kepler Cheuvreux en tant qu’analyste actions, après neuf ans chez ING à Bruxelles, en recherche crédit puis en recherche actions. Il a débuté sa carrière en tant que Senior Risk Manager chez Allianz. Matthias est candidat au niveau III du CFA et possède un Master en Finance et Gestion des Risques de la Hogeschool de Gant, ainsi qu’une certification en finance d’entreprise de la Katholieke Universiteit Leuven. En 2017, il est classé troisième analyste belge sur le marché du Benelux (classement Extel).

Avant de rejoindre Kepler Cheuvreux en tant qu’analyste actions, Kris Kippers était Investor Relations Manager chez Greenyard NV, vendeur institutionnel sur les marchés actions chez KBC Securities et analyste sell-side à Petercam. Il a commencé sa carrière en tant qu’auditeur chez KPMG. Il a obtenu un Master en Economie de la Hogeschool?Universiteit Brussel, ainsi qu’un MBA de la Vlerick Management School.

Frédéric Renard, CFA, couvrira chez Kepler Cheuvreux le secteur immobilier belge. Auparavant, Frédéric était Associate Director chez CBRE à Bruxelles, se focalisant sur l’analyse des actifs immobiliers. Il a commencé sa carrière en tant qu’auditeur spécialisé sur les services financiers auprès de PwC. Frédéric a complété le programme du CFA et est diplômé de la Louvain School of Management avec la mention Magna cum Laude.

Thomas Landemaine, PhD, couvrira quant à lui le secteur de la santé et des biotechnologies belges. Auparavant, il était analyste actions pour le secteur des Life Sciences auprès du CM-CIC et Project Manager d’une entreprise pharmaceutique scandinave. Thomas a également une expérience dans le conseil, auprès de Capgemini et Bionest Partners. Sa thèse de doctorat à l’Université Paris V Curie couvre l’oncologie moléculaire. Il possède également un MBA de l’IAE Paris/Sorbonne Graduate Business School.

Selon Marlon Kelly, co-directeur de l’Equity Brokerage de Kepler Cheuvreux, «depuis l’annonce par Belfius et Kepler Cheuvreux d’un partenariat dans les activités des marchés actions en novembre, la réaction des entreprises et gérants d’actifs belges n’a été que positive. Notre capacité à attirer des talents tels que Loïc, Matthias, Kris, Frédéric et Thomas témoigne de la pertinence stratégique d’un tel partenariat. Dans le cadre de cet accord, Kepler Cheuvreux accroit sa couverture avec plus de 80 actions belges, qui viennent s’ajouter aux 1 000 entreprises déjà suivies à travers toute l’Europe dans 32 secteurs industriels différents. Notre objectif à long terme est de nous imposer comme courtier numéro 1 en Belgique.»

Bruno Accou, directeur des marchés financiers de Belfius: «Nous souhaitons remercier les clients pour leur confiance et leur accueil chaleureux. Dans une industrie fortement impactée par la directive MIFID II, nous répondons aux besoins des entreprises belges cotées grâce à une recherche de qualité qui apporte davantage de visibilité auprès de la communauté d’investisseurs, tant belges qu’internationaux, soutenant ainsi la volonté d’améliorer la liquidité de leurs actions. Cette réaction nous conforte dans nos convictions. Nous sommes fiers d’accueillir des analystes et des vendeurs talentueux à nos côtés pour le plus grand bénéfice de nos clients.»

Next Finance 2 mai
Partager


Commentaire

Dans la même rubrique