IMG
BNP Paribas Asset Management lance un fonds de prêts européen et renforce son équipe d'analystes crédit

Fort du succès de son fonds global de prêts aux entreprises, BNP Paribas Asset Management («BNPP AM») a lancé un fonds de prêt européen, BNP Paribas Flexi III European Senior Corporate Loans et nomme deux analystes crédit pour consolider son expertise.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

BNP Paribas Flexi III European Senior Corporate Loans, fonds commun de placement fait partie de la sicav BNP Paribas Flexi III de droit luxembourgeois. Il investit dans des prêts aux entreprises, garantis et émis par des créanciers essentiellement européens et généralement dotés d’une note de solvabilité de BB- ou B+.

Le fonds offre l’accès à un vaste champ d’opportunités dans le segment européen du crédit syndiqué aux entreprises, évalué à près de 450 milliards d’euros[1]. Les prêts sélectionnés dans le fonds bénéficient du rang le plus élevé dans la structure du capital des émetteurs et sont garantis par les actifs de l’emprunteur, les taux de recouvrement en cas de défaut étant de ce fait généralement élevés. Les prêts dégagent une rémunération variable, composée d’un taux de base (Euribor ou Libor par exemple) et d’un taux d’intérêt fixe. Pour les investisseurs institutionnels -compagnies d’assurances et fonds de pension notamment-, ce fonds permet de générer une source de revenus liquides et stables, ainsi qu’une couverture contre l’inflation et le risque de taux d’intérêt, tout en apportant une source de diversification et un raccourcissement de la duration globale du portefeuille. Il offre, aux assureurs en particulier, un rendement du capital après ajustement au risque, dans le respect des contraintes de la directive Solvabilité II.

Le fonds est géré par l’équipe Global Loans de BNPP AM, dirigée par Vanessa Ritter et composée de 18 spécialistes de l’investissement, tous possédant une expérience éprouvée dans les activités de banque aux entreprises, et de huit ressources dédiées de middle-office. L’équipe est répartie entre New-York et Paris et fait partie du pôle de gestion «Dette privée & Actifs réels», composé de 50 professionnels et créé en juin 2017 sous la direction de David Bouchoucha.

L’équipe Global Loans a récemment recruté deux analystes crédit à Paris. Thomas Bruneel est spécialisé dans les secteurs de l’automobile, des matériaux de construction et des jeux et loisirs. Il travaillait précédemment chez Moody’s Investor Services, avant d’avoir collaboré pour l’équipe Global Loans de BNPP AM à New York et à Paris. Tanguy Godefroy est spécialisé dans le secteur de la chimie. Il a rejoint la plateforme Corporate Debt de BNP Paribas, où il était responsable de l’origination, de la structuration, de la souscription et de l’exécution de LBO, d’acquisitions d’entreprises par endettement et de refinancements pour la zone EMOA.

Forte de plus de 10 années d’expérience de la gestion des produits de prêts, l’équipe peut se prévaloir d’un excellent historique de sélection de crédits et de performance, mais aussi d’un faible taux de défaut et de rendements élevés. L’encours en gestion total s’élève à 5 milliards d’euros répartis sur un large éventail de fonds, de mandats dédiés et multi-investisseurs et d’obligations adossées à des prêts (CLO 2.0). L’équipe a lancé son premier fonds ouvert en 2013.

Javier Peres Diaz, Responsable de l’activité de prêts européens chez BNP Paribas Asset Management, a indiqué: «Les taux de défaut attendus à court terme sont bas, et le coût du risque sur le marché des prêts devrait donc rester limité. Dans ce contexte, les prêts garantis seniors devraient continuer d’offrir des performances ajustées du risques attractives en termes absolus et relatifs et ce, malgré la contraction des spreads observée depuis le début de l’année qui reflète le déséquilibre actuel entre l’offre et la demande. Des facteurs de crédit favorables, tant d’ordre macroéconomique que technique, devraient contenir les taux de défaut à court terme. Par ailleurs, les mesures du ratio de couverture des intérêts moyen révèlent que les émetteurs disposent encore de la flexibilité nécessaire pour respecter leurs obligations financières et que leurs besoins de refinancement resteront limités dans les prochaines années.»

«Les changements structurels d’obtention de financements de long terme par les entreprises, la plus grande liquidité du marché secondaire et les rendements intéressants ont alimenté la demande croissante des investisseurs institutionnels pour les prêts. En effet, ces derniers offrent une source stable de revenus liquides et une diversification du portefeuille, mais bénéficient aussi d’un régime favorable en vertu de la directive Solvabilité II. Il n’est donc pas surprenant de voir les investisseurs maintenir et accroître leurs allocations sur ce type de produit. En lançant notre fonds européen qui s’appuie sur le succès rencontré par notre stratégie globale, nous accompagnons nos clients dans leur réalisation de leurs objectifs d’investissement.» conclut Javier Peres Diaz.

Next Finance 23 novembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] Source: Crédit Suisse, janvier 2016

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique