IMG
Apicap va lancer le premier fonds de capital développement et capital transmission dédieě aux PME & ETI de croissance dirigées par des femmes

Apicap, société de gestion indépendante et spécialisée dans le circuit court du capital investissement (private equity et immobilier) entend lancer son fonds entrepreneuriat féminin[1], sous le nom Women Leadership Capital.

Ce fonds sera le premier fonds de capital développement et capital transmission dédié aux PME et ETI de croissance dirigées par des femmes (rôles de PDG, DG, gérante, membre du directoire, ou actionnaire significative) en France et en Europe.

Un marché sous-adressé

Le constat est simple: 10 000 PME & ETI de croissance sont aujourd’hui dirigées par des femmes sur les 60 000 PME et ETI que compte la France, soit environ 15% des entreprises françaises avec un chiffre d’affaires compris entre 5 et 100 millions d’euros. Pourtant, elles ne représentent que 4% des transactions de capital-investissement, 96% des sociétés financées par le private equity en France étant dirigées par un homme. C’est une anomalie de marché et une opportunité de création de valeur. Des études montrent que les sociétés dirigées par des organes de direction comprenant des femmes affichent une meilleure rentabilité que leurs pairs: «Les entreprises qui augmentent la diversité de 10% au sein de l’équipe de direction voient les marges d’EBIT augmenter de 1,6 point de pourcentage», selon le cabinet de conseil en stratégie, McKinsey (Etude «Diversity Matters»). C’est sur ce segment de marché sous-adressé par le capital-investissement qu’Apicap souhaite se concentrer pour ce fonds.

Un fonds thématique pour répondre aux attentes des dirigeantes d’entreprise

Apicap va créer un FPCI qui serait abondé à hauteur de 100 à 200 millions d’euros par des investisseurs institutionnels et professionnels français et étrangers, avec un premier closing dans les 12 prochains mois. Une équipe dédiée sera en charge de structurer un deal flow propriétaire avec pour objectif d’investir au cours des prochaines années dans 10 à 12 sociétés rentables et en forte croissance dirigées par une femme. Le fonds se veut généraliste et a pour vocation d’investir des tickets minoritaires et majoritaires compris entre 8 et 20 millions d’euros dans des opérations de MBO, MBI, carve-out et capital-développement. Le fonds envisage d’investir 80% de ses fonds en France, principalement dans les territoires et dans les grandes villes de France, et jusqu’à 20% en Europe.

Ce projet est porté par Claire Gomard, en charge des activités d’investissement, et Philippe Pronost, en charge du développement, de la gestion du fonds et des relations investisseurs. L’équipe d’investissement mixte et dédiée sera complétée par des Operating Partners, Directeurs Généraux expérimentés de PME et ETI sous LBO. Le fonds est également soutenu par un Comité Stratégique de premier plan, comprenant une dizaine d’Advisory Board Members. Ces membres, des personnalités du monde économique, académique, artistique et sportif, agissent au quotidien pour un meilleur équilibre femme-homme au sein de leurs organisations, et plus largement dans leur sphère d’influence.

Le fonds a pour ambition d’être un lieu d’échange et de réflexion entre dirigeants et dirigeantes d’horizons divers. A ce titre, le Club Women Leadership Capital, ainsi qu’un Indice de Performance Mixité propre, font partie intégrante du projet.

Sophie Bellon, Présidente du Conseil d’Administration de Sodexo: «La mixité est un sujet essentiel chez Sodexo. Nous avons réalisé une étude approfondie qui démontre que des équipes mixtes sont plus performantes sur l’ensemble des indicateurs clefs de gestion d’un groupe international comme le nôtre: chiffre d’affaires, rentabilité, fidélisation des clients et des collaborateurs, etc. Toute initiative qui permet de soutenir la croissance de PME et ETI dirigées par des femmes va clairement dans le bon sens».

Dominique Gaillard, Président France Invest: «Cette initiative dédiée à l’investissement dans le leadership féminin portée par Apicap répond au besoin de promouvoir la mixité dans les comités exécutifs et plus généralement dans le capital investissement en France; c’est actuellement un des objectifs centraux de France Invest».

Next Finance 8 novembre
Notes

[1] Sous réserve de satisfaire les démarches requises par l’AMF

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique