IMG
AntVoice lève 2M€ pour son I.A. de ciblage publicitaire

Ces nouveaux fonds vont permettre à AntVoice d’accélérer le déploiement de sa nouvelle offre de smart ad en France mais également à l’international, avec l’embauche d’une dizaine de profils seniors dans les prochains mois.

AntVoice, un pionnier de l’I.A. adaptée à la publicité

AntVoice propose une intelligence artificielle de recommandation prédictive depuis 2014. Cette technologie innovante basée sur un graphe multiobjet et de nombreux algorithmes (sémantiques, collaboratifs, prédictifs) et un système puissant de machine learning, développés par l’équipe de data science d’AntVoice, permet de créer des profils individuels complets (vs le segment) et de prédire les intentions, notamment d’achats.

Tous les mois, AntVoice analyse plus de 1 500 000 000 d’actions d’internautes et affiche des centaines de millions de recommandations de contenus ou de produits pour de nombreux marchands (Mister-Auto, Adeo, etc.) et médias (Prisma Media, TF1, etc.).

Forte de cette expérience, AntVoice a souhaité apporter son expertise en matière d’I.A. et de recommandation au marché publicitaire l’année dernière en lançant notamment une offre d’acquisition baptisée Shopping Corner.

“En analysant le marché publicitaire, nous avons constaté qu’il y avait eu beaucoup plus d’efforts et d’investissements consentis sur les tuyaux que sur l’intelligence de ciblage. Nous avons pensé que notre expertise et notre I.A. pourraient être utiles pour faire passer la pub à la smart ad” précise Alban Peltier.

La smart ad, l’enjeu des prochaines années

AntVoice a ainsi lancé il y a un an une offre dénommée Shopping Corner. Cette offre, basée sur les intentions d’achats des internautes, permet de recommander les produits les plus pertinents à chacun des internautes à travers des formats généralement natifs. Les réactions des internautes sur ces formats sont ensuite analysées grâce à un puissant système de machine learning et les recommandations sont ainsi améliorées en permanence.

En quelques mois, plus de 60 annonceurs ont été convaincus par les performances de cette nouvelle offre publicitaire, dans la mode (Camaieu, Blancheporte, …), la maison (Maison du Monde, Nature & Découvertes), le travel (Accor, Center Parcs), l’alimentaire (Carrefour, ...), la beauté (Yves Rocher, …).

L’I.A. de ciblage publicitaire d’AntVoice vient d’ailleurs juste d’être récompensée la semaine dernière lors de la Nuit des Rois, en gagnant le grand prix dans la catégorie “Display and Ads” pour son projet d’acquisition de nouveaux clients mené avec Blancheporte.

Une levée de 2M€ auprès des partenaires historiques

Ces résultats et ce momentum sur la smart ad ont convaincu rapidement les partenaires déjà présents au capital d’AntVoice de faire 100% du tour.

Ainsi les 2 M€ ont été entièrement levés auprès du fonds Cap Horn Invest, très dynamique en matière d’I.A. (Vekia, Saagie, Dreamquark, etc.) grâce à sa levée de plus de 130 M€ il y a quelques mois, et deux business angels, l’entrepreneur Olivier Guillaumin (co-créateur de Netgem et d’Intersec) et Laurent Delaporte (ex VP EMEA de Microsoft Advertising).

Cette levée porte à près de 5M€ le total des fonds levés par AntVoice depuis sa création et n’est qu’une étape dans le développement de la société.

Ces nouveaux fonds vont permettre à AntVoice d’accélérer le déploiement de sa nouvelle offre de smart ad en France mais également à l’international, avec l’embauche d’une dizaine de profils seniors dans les prochains mois.

Next Finance 11 avril
Tags

| |

Partager


Commentaire

Dans la même rubrique