IMG
Alerte : Immobilier record à Paris : les baisses de taux ne compensent plus la hausse des prix !

Alors que certaines banques viennent encore de baisser leurs taux de crédit immobilier, notamment à Paris, les notaires prévoient un nouveau record des prix dans la Capitale en janvier 2018 à 9 190 € /m2.

Un niveau tel que l’impact de cette hausse des prix n’est aujourd’hui plus compensée par les taux, entrainant ainsi une baisse du pouvoir d’achat immobilier par rapport à janvier 2016, alors que les taux étaient en moyenne à 2,45% sur 20 ans contre 1,60% en janvier 2018 selon nos prévisions.

Encore quelques baisses de taux en décembre et une hausse finalement très modérée depuis janvier 2017

Depuis la mi-novembre et en particulier début décembre, une dizaine de banques, nationales et régionales ont à nouveau baissé leurs taux de 0,05% à 0,10% selon les durées. Seule une banque nationale a légèrement remonté ses taux sur les durées de prêt les plus longues. Sinon, la plupart ont laissé leurs taux stables se réservant la possibilité de faire des baisses de taux au cas par cas en fonction des profils d’emprunteur à financer. «En décembre nous avons assisté à de nouvelles baisses de taux car les crédits demandés maintenant ne seront débloqués qu’en 2018… Ainsi les banques cherchent à être attractives en cette fin d’année pour commencer la prochaine dans les meilleures conditions dans un contexte probablement moins favorable qu’en 2017, année record en termes de transactions et de production de crédits, ce qui laisse présager un petit recul en 2018… Les banques se sont pourtant fixées des objectifs de production élevés en 2018, ce qui devrait contribuer au maintien des taux à un niveau avantageux au premier trimestre 2018 au minimum» explique Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.

On peut ainsi emprunter en moyenne à 1,40% sur 15 ans, 1,60% sur 20 ans et 1,80% sur 25 ans. Finalement, avec les récentes baisses, les taux de crédit n’ont augmenté que de 0,05% par rapport à janvier 2017 (1,55%) et de 0,20% depuis le point le plus bas de novembre 2016 (1,40%).

Des prix record à Paris (9 190 €/m2) que ne compensent plus les taux qui restent pourtant attractifs

D’après les Notaires, le prix des appartements anciens à Paris devrait atteindre 9 190 €/m2 en janvier 2018 un nouveau record, en hausse de près de 10% sur un an. Au plus bas, les prix de l’immobilier à Paris étaient descendus à 6 020 €/m2 en 2009, mais avec des taux de crédit à plus de 4% sur 20 ans.

«En termes de pouvoir d’achat immobilier, jusqu’à maintenant, ces dernières années la hausse des prix à Paris était compensée par le niveau des taux. Mais à près de 9200€ le m2 on ne peut plus acheter que 22,3 m2 avec des taux moyens à 1,6% sur 20 ans, contre 24 m2 en 2010 ou 2016, avec des taux pourtant à 3,75% et 2,45% sur 20 ans, mais des prix bien plus bas. Ainsi, même dans un contexte de taux très attractifs, il y a un véritable risque de sortie du marché de certaines typologies d’acheteurs à Paris comme les primo-accédants qui n’ont plus la possibilité d’acheter la surface dont ils auraient besoin. D’ores et déjà 100% de nos clients à Paris ont un apport personnel contre 80% en moyenne France entière…» conclut Jérôme Robin, directeur général de Vousfinancer.

Next Finance 7 décembre
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique