IMG
7ème édition du baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l'immobilier : Trois professionnels sur quatre (74 %) sont optimistes pour 2017

Réalisé trois fois par an avec l’institut de sondage CSA, le baromètre[1] du Crédit Foncier mesure le moral des professionnels de l’immobilier (tous métiers) et leurs anticipations pour les douze prochains mois.

Six professionnels sur sept (86%) considèrent que le marché du logement s’est amélioré (50%) ou stabilisé (36%) au cours des quatre derniers mois de 2016.

Selon les professionnels de l’immobilier, les ménages ont préféré mettre à profit la baisse des taux d’intérêt en 2016 pour emprunter un montant plus important et acheter un logement plus grand plutôt que de réduire la durée de leur crédit.

74% des professionnels sont optimistes pour l’année qui s’ouvre, une proportion supérieure à celle enregistrée début 2015 (35%), puis début 2016 (67%)

Trois professionnels sur quatre (74%) sont optimistes pour le marché immobilier résidentiel en 2017; une proportion à comparer à 35% deux ans auparavant (janvier 2015) et 67% il y a un an (janvier 2016).

Cette proportion s’inscrit toutefois en légère baisse (-4 points) par rapport à la précédente enquête, un plus haut ayant été atteint en septembre 2016 (78%); une diminution justifiée par le contexte économique et les incertitudes liées à l’élection présidentielle.

L’optimisme des professionnels se nourrit principalement de l’attractivité du marché (pour 71% des professionnels), des niveaux bas de taux d’intérêt de crédit (69%) et du dispositif de Prêt à Taux Zéro (69%).

Une majorité de professionnels anticipe une stabilité des prix dans le neuf (66%) et dans l’ancien (55%)

Interrogés sur leurs anticipations de prix et de volumes de transactions pour l’année 2017, les professionnels répondent que:

  • Dans le neuf: les prix devraient rester stables (66% des répondants contre 22% qui anticipent une hausse et 6% une baisse des prix); pour quatre professionnels sur cinq les transactions devraient encore augmenter (39%) ou se stabiliser (43%).
  • Dans l’ancien: les prix devraient rester stables (55% des répondants contre 17% qui anticipent une hausse et 21% une baisse des prix); après deux années exceptionnelles (hausse cumulée des transactions en 2015 et 2016 supérieure à 20%), les professionnels anticipent une stabilité (52%) ou une poursuite de la hausse (26%) des transactions dans l’ancien.
Next Finance 2 janvier
Notes

[1] Enquête réalisée du 1er au 8 décembre 2016, par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 400 professionnels de l’immobilier (agents immobiliers, commercialisateurs, lotisseurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, gestionnaires de patrimoine). Ce baromètre est réalisé tous les quatre mois. Réalisé avec l’institut de sondage CSA, le baromètre du Crédit Foncier mesure le moral des professionnels de l’immobilier (tous métiers) et leurs anticipations pour les douze prochains mois.

Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique