IMG
123 IM accompagne la chaîne de cantines Chic & Healthy Côme dans son développement en région parisienne

Les Fonds gérés par 123 IM accompagnent, aux côtés d’investisseurs historiques, le développement de la chaîne de restauration rapide Côme à Paris.

Cette entrée au capital couplée d’un financement obligataire permettra de financer le plan d’ouverture de nouveaux restaurants et de mettre en place un laboratoire de production adapté.

Côme, un concept de restauration rapide, saine et aboutie

Créé en 2010 par Nabil Rhazali et David Bokobza, deux quadragénaires dotés d’une forte expérience dans le marketing et le luxe, la chaîne de restauration Côme est spécialisée dans une restauration chic et healthy (salades et plats entièrement faits maison).

Le concept se situe sur le segment Fast casual, c’est-à-dire une restauration moderne qui intègre la rapidité du service, la fraîcheur et la qualité des produits, une décoration épurée et conviviale pour un prix positionné entre la restauration rapide et la restauration à table. Les deux fondateurs sont conseillés par Christophe Haton, (meilleur ouvrier de France 2011 et Michael Greenwold, Prix Fooding International 2012 & 2014).

L’enseigne détient à ce jour 4 restaurants à Paris dont le premier a ouvert ses portes en 2010, dans le très dynamique 8ème arrondissement et les 3 suivants situés dans les 17ème, 9ème et 2ème arrondissements entre 2012 à 2015.

«Côme est une chaîne de restauration rapide qualitative qui propose une offre d’alimentation saine et gourmande à partir de produits frais de 1ère catégorie. Notre concept se situe entre le bar à salades et les chaînes de restauration rapide plus qualitatives. Nous proposons à la fois une offre traditionnelle et une offre originale avec des ingrédients exotiques tendances comme les graines de chia ou encore les baies de goji. De plus, nos recettes sont élaborées en interne, en partenariat avec deux chefs de renom» explique Nabil Rhazali, Cofondateur de Côme.

Ce concept s’inscrit dans la tendance du déjeuner sur-mesure avec la possibilité pour les clients de personnaliser leur plat sur la base d’un plus large choix que ses concurrents directs (10 bases de salades et plus de 46 ingrédients). La carte est renouvelée au fil des saisons, soit tous les trimestres, et de nouveaux produits sont introduits pratiquement tous les mois.

«Nous nous adressons à une clientèle d’actifs urbains dont la pause déjeuner peut parfois être brève. À ce titre, nous proposons nos repas sur les plateformes de livraison comme Deliveroo par exemple et nous avons même lancé notre propre application mobile afin de permettre à nos clients de composer et commander leur salade ou plat cuisiné maison en avance pour les récupérer plus rapidement en évitant la file d’attente. Quant à ceux qui ont plus de temps, ils peuvent consommer leur déjeuner dans un cadre convivial. Ainsi, nous plaçons la satisfaction et le service clients au cœur de nos attentions» poursuit David Bokobza, Cofondateur de Côme.

Du fait de l’expérience des deux fondateurs, l’aspect marketing produit tient une place majeure chez Côme avec notamment un packaging différenciant et une carte sans cesse renouvelée, ainsi qu’une forte présence sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook ou encore Pinterest) qui en fait une marque moderne et dynamique.

Un Groupe à la conquête du marché Parisien

Le plan d’ouvertures de restaurants qu’ambitionne Côme en région parisienne prévoit 30 nouveaux bars à salade en propre et en franchises d’ici 2021 et sur des emplacements premium dans la capitale.

Pour mener à bien cette stratégie de développement, les dirigeants travaillent en étroite collaboration avec des réseaux immobiliers, avec lesquels ils ont mis en place un cahier des charges précis pour identifier les futurs points de vente. De plus, le Groupe va devoir s’équiper d’un laboratoire suffisamment important pour assurer la production et pour approvisionner l’ensemble des bars à salades de façon quotidienne. Cette grande cuisine centralisée aura pour mission notamment de couper les fruits et les légumes livrés bruts et frais tous les jours et de préparer les plats chauds cuisinés, les soupes, les tartes salées et les desserts. Un processus strict et maitrisé qui permettra de dupliquer facilement le modèle.

«Nous accompagnons le développement d’une société qui maitrise le process de distribution et de commercialisation de son offre. En effet, avec 4 points de vente existants, le concept a déjà bien fait ses preuves depuis 7 ans. La duplication du modèle à plus grande échelle permettra au Groupe de prendre des positions dans Paris sur un marché prometteur. De plus, le duo de fondateurs est bien complémentaire et orienté sur la qualité et la satisfaction client» précise Johann Devaux, Directeur Associé chez 123 IM.

Le fast casual, un segment en pleine croissance

Entre 2000 et 2010, le chiffre d’affaires global de la restauration rapide en France a progressé 3 fois plus rapidement que celui de la restauration traditionnelle. En 2015, il représente ainsi 26 milliards d’euros soit 55% du total de la restauration.

Au sein de la restauration rapide, le marché du Fast casual, affiche une progression de la fréquentation de +15% entre 2008 et 2014 quand la restauration commerciale recule de -3% sur la même période. Le chiffre d’affaires des enseignes de type Fast casual représente aujourd’hui environ 10% de l’ensemble du marché de la restauration soit 5 milliards d’euros par an.

Ce positionnement, plus premium, vise une clientèle jeune de CSP+ et enregistre un ticket moyen élevé entre 10€ et 14€ en proposant des produits à la qualité nutritionnelle étudiée, contre 4 et 8€ pour la restauration rapide classique.

«Au regard de la croissance de ce segment, nous sommes confiants quant au succès du plan de développement qu’entreprend le groupe Côme» conclut Johann Devaux.

Next Finance 31 août
Tags


Partager


Commentaire

Dans la même rubrique